[Prise en main] LG G5 : le smartphone modulaire à l'essai

Pour beaucoup de gens, lorsqu’il s’agit de changer de téléphone, la caméra le capteur photo ou la taille de l’écran sont souvent des arguments pris en compte. En ce qui concerne le LG G5, dévoilé au Mobile World Congress cette semaine, c’est la modularité qui prime, une fonction novatrice qui pourrait donner le ton des futurs smartphones. Nous avons pu essayer le nouveau téléphone de LG ainsi que ses accessoires au MWC.

La partie inférieure du téléphone est très intéressante, et pas seulement grâce à son port USB Type-C. Elle dispose, dans son coin inférieur gauche, d’un bouton qui permet de déverrouiller l’écran et de démonter l’appareil d’un geste.

LG G5 smartphone modulaire

Le G5 est livré par défaut avec une batterie de 2800 mAh, mais il est possible de la remplacer, non seulement par une autre batterie mais aussi par un autre module totalement différent. LG a conçu son smartphone de manière modulaire, c'est-à-dire que la partie basse peut être retirée pour ajouter toute une collection d’accessoires, appelés « Amis » par LG.

La partie modulaire du LG G5

Au lancement, LG proposera deux modules : la LG Cam Plus et le LG Hi-Fi Plus. La Cam Plus ajoute par exemple une batterie portant le total à 4400 mAh, et propose également un grip, améliorant la tenue dans la main, qui est équipé d’une molette pour contrôler le zoom de la caméra. L’enregistrement vidéo dispose de son propre bouton, et les photos sont prises grâce à un déclencheur à deux paliers, comme sur un véritable appareil photo. Le premier palier permet de régler le focus de l’image, tandis qu’une pression plus forte prend la photo.

L’accessoire se destine clairement aux amateurs de photo qui souhaitent disposer de fonctions d’un véritable appareil sur leur smartphone, et l’ajout d’une caméra est un bonus intéressant. Nous avons pu essayer l'accessoire et bien qu'il augmente la taille et le poids de l'ensemble il permet effectivement de mieux prendre en main le smartphone à l'horizontale et à une main.

Le module Hi-Fi Plus, comme son nom l’indique, propose d’améliorer la qualité sonore du G5, pour passer à une qualité 24-bit grâce au convertisseur numérique-analogique de Bang & Olufsen. Le Hi-Fi Plus sera donc capable d’améliorer l’échantillonnage d’un son de moins bonne qualité que l’on pourrait obtenir sur un service de streaming, et fonctionne également avec les enceintes sans fil Tone de LG afin de rendre un son 24-bit par Bluetooth (ce qui n’est pas possible en temps normal).

LG affirme également que de nouveaux modules pourront être proposés par des constructeurs tiers, ainsi si une amélioration est largement demandée, elle sera certainement dans les cartons d’un fabricant.

Concernant les spécifications techniques, le LG G5 embarque le dernier processeur Snapdragon 820 de Qualcomm, ainsi qu’Android 6.0, un écran de 5,3 pouces quad HD, 4 Go de mémoire vive et 32 Go de stockage épaulés par un port microSD.

En jouant un peu avec le smartphone nous avons pu apprécier sa fluidité et l'aisance avec laquelle il passait d'une application à une autre. Le Snapdragon 820

Sur le dos du smartphone, LG a ajouté un lecteur d’empreintes digitales au G5, ainsi qu’un nouveau capteur photo de 8 mégapixels équipé d’une lentille grand-angle. Mais ce n’est pas tout, puisque le G5 propose également un capteur plus classique de 16 mégapixels pour les photos quotidiennes, et un en façade de 8 mégapixels pour les selfies.

Avec ses angles plus arrondis, le LG G5 semble encore plus cossu que le G4 de l’année dernière. En main, le smartphone est assez agréable et étonne par son impression de légèreté. Pour autant il ne donne pas l'impression d'être fragile, si ce n'est au niveau du bouton qui permet de décrocher la partie inférieure.

Autre motif de satisfaction : l'écran de 5,3 pouces et sa résolution de 2560 x 1440 pixels. Là aussi des tests supplémentaires seront nécessaires mais les premières sensations sont bonnes avec une image très lumineuse et d'une netteté étonnante.

À lire : Comparatif : quels sont les meilleurs smartphones ?

Les possesseurs de smartphones de la série G pourraient s’étonner de voir LG abandonner le système de gestion des applications du G5 pour un rangement plus proche de celui de l’iPhone, sur une seule couche. Cela signifie que toutes les applications apparaîtront quelque part sur l’écran d’accueil.

LG va également offrir une variété d’accessoires pour le G5, comme une caméra à 360 degrés embarquant deux caméras de 13 mégapixels capables de prendre des vidéos en 2K. Le second accessoire s’apparente à une tentative d’entrer dans le monde de la réalité virtuelle pour LG, avec un casque très léger et fin appelé le LG 360 VR. S’il n’est pas aussi robuste que le Samsung Gear VR, son designer Dr Rachman Woo vante l’esthétisme de son casque et sa compatibilité avec la fonction de vidéos à 360 degrés de YouTube, ou les applications dédiées au Google Cardboard.

Il y a enfin un dernier accessoire, qui ne sera pas disponible au lancement. Il se nomme Rolling Bot, et est certainement le plus intrigant du lot. Il s’agit d’une balle capable de rouler, et embarquant une caméra utilisée pour naviguer dans sa maison ou terroriser ses animaux de compagnie grâce au pointer laser intégré.

La modularité pourrait donc devenir un objectif pour nos futurs smartphones, et s’apparenter aux environnements des ordinateurs de bureau. Google fait partie des entreprises à avoir testé l’idée, avec son prototype créé pour le Project Ara, mais n’a pas rencontré de grand succès auprès du public jusqu’à maintenant. 

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire