[Test] LG Watch Urbane 4G : faut-il craquer pour la montre connectée 4G de LG ?

À lire : Comparatif : quelle est la meilleure montre connectée ?

5 raisons de craquer (ou pas) pour la LG Watch Urbane 4G

1 - Non, pour son design massif

Le moins que l’on puisse dire c’est que la LG Watch Urbane 4Gest encombrante. A l’instar d’une montre classique pour homme, elle profite d’un cadran métallique et d’un bracelet en plastique, mais elle n’est pas vraiment sexy pour être portée tous les jours. La LG Watch Urbane 4G arbore trois boutons physique sur la tranche droite. De haut en bas, on accède à la reconnaissance vocale avec le bouton OK Google, à la page d’accueil, et à l’application LG Health. Si à la rigueur on peut s’accommoder de son look un peu triste, il est en revanche plus difficile de lui pardonner ses dimensions qui donnent parfois l’impression de porter un bracelet électronique. Afin d’intégrer le modem 4G et les autres composants, le boitier de la Watch Urbane a une épaisseur de 14,22 mm. Autant vous dire qu’il n’est pas rare de la cogner contre le coin d’une table ou les tiroirs. A titre de comparaison, la Samsung Gear S2 qui dispose également d’une puce 4G, est un peu plus fine avec 13,46 mm tandis que l’Apple Watch Sport (qui elle n’est pas autonome en l’absence de 4G) ne mesure que 10,41 mm d’épaisseur. Et avec un poids de 92,7 grammes, la LG Watch Urbane 4G est presque deux fois plus lourde que la Gear S2 (53,86 grammes) et bien loin des 29,76 grammes de l’Apple Watch de 42 millimètres. En revanche, on apprécie la certification IP67 qui autorise l’immersion de la LG Watch Urbane 4G dans un mètre d’eau. Ce qui veut également dire que vous n’aurez pas besoin de l’ôter pour faire la vaisselle ou lorsque vous allez courir sous la pluie.

2 - Oui, pour les performances et Android Wear

Animée par un processeur dual core Snapdragon 400 qui est cadencé à 1,2 GHz, la LG Watch Urbane 4G offre une expérience agréable avec Android Wear. Tout est fluide notamment lorsqu’il s’agit de consulter les notifications et de naviguer parmi les apps. Nous avons toutefois relevé quelques ralentissements au moment de revenir à la page d’accueil. De plus, la reconnaissance vocale a connu des ratés, allant carrément jusqu’à ne plus fonctionner du tout malgré l’activation des connexions 4G et Wi-Fi.

Par ailleurs, Android Wear continue de s’étoffer avec de plus en plus d’apps et de fonctionnalités. Depuis peu, il est même possible de passer directement des appels en VoIP (voix sur IP) à partir d’une montre connectée compatible telle que la LG Watch Urbane 4G. Google qui ne communique pas sur le nombre d’apps qui sont disponibles sur Android Wear, en annonce néanmoins plus de 5 000 sur son Play Store. On se rapproche donc des 8 000 apps disponibles pour la Pebble, et des 10 000 apps de l’Apple Watch.

3 - Oui, pour le traqueur d’activité

Dotée d’un cardiofréquencemètre et des apps préinstallées telles que Google Fit et LG Health, la LG Watch Urbane 4G peut suivre votre activité physique. Ainsi, vous pouvez utiliser Google Fit pour mesurer votre rythme cardiaque tandis que LG Health dispose d’un outil capable d’évaluer votre niveau de stress. Pour ce faire, il faut vérifier que la montre est bien attachée à votre poignet. Pendant que cette dernière effectue les calculs, il faut faudra patienter tranquillement et sans bouger pendant deux minutes. LG ne nous a pas précisé comment était calculé le niveau de stress mais la montre doit probablement utiliser le rythme cardiaque pour l’évaluer. Par ailleurs, LG health vous envoie des notifications lorsque vous n’êtes pas assez actif afin de vous aider à atteindre votre objectif. De la même façon, la montre vous encourage pour améliorer votre performance pendant les activités sportives. Il est impératif de lancer l’app manuellement au début de chaque entraînement, et de l’arrêter à la fin. Une fois votre session terminée, celle-ci affiche un résumé avec notamment les calories brulées, la durée de l’exercice, la distance parcourue, le rythme cardiaque moyen et la vitesse moyenne. Ces informations sont très basiques mais suffisantes pour ceux qui utilisent occasionnellement un traqueur d’activité.

4 - Non, pour l’écran inutilisable en plein soleil

La LG Watch Urbane 4G est équipée d’un écran P-OLED de 1,38 pouce qui affiche une image de 480 x 480 pixels. Ce dernier est de qualité avec notamment des couleurs qui sont très bien rendues et qui mettent les photos en valeur. Malheureusement même en poussant la luminosité au maximum, il est difficile de voir quoi que ce soit à l’écran dès lors qu’on se trouve dehors en plein soleil. Il nous aura fallu nous mettre à l’ombre ou attendre un passage nuageux pour pouvoir consulter les messages et les notifications.

5 - Non, pour l’autonomie de la batterie

La LG Watch Urbane 4G est équipée d’une batterie de 570 mAh qu’il faut recharger tous les jours. Lors de notre test, la montre affichait 85% le matin, et 9% le soir même à 20h30. Ce qui semble conséquent au regard de l’usage intensif que nous en avons fait lors de ce test, notamment en passant de nombreux appels tout au long de la journée. Néanmoins cela reste peu quand on compare la LG Watch Urbane 4G à d’autres montres Android Wear telles que la Huawei Watch, l’Asus ZenWatch 2, et même l’Apple Watch. Sans même parler des montres connectées de Pebble qui profitent d’une autonomie qui va de deux à 10 jours en fonction du modèle. Toutefois elles intègrent un écran e-ink non tactile qui est bien moins évolué. Enfin, contrairement à la montre elle-même, le chargeur filaire de la LG Watch Urbane 4G est suffisamment fin et léger pour être facilement transporter. De plus, grâce à son support magnétique il s’avère très pratique.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire