La fabuleuse histoire de la 4e licence 3G

9 octobre 2007 : Licence refusée à Iliad

Un premier rebondissement, et de taille, dans l’histoire de cette 4e licence 3G. Alors que Free était seul candidat déclaré, son dossier est refusé pour des raisons financières. La part fixe de la redevance, fixée à 619 millions d’euros, ne pouvant être réglée dans l’année de la délivrance de la licence, l’Arcep refuse d’attribuer la quatrième licence 3G à Free Mobile. « Dans les conditions financières actuellement définies par la loi de finances, la candidature de la société Free Mobile telle que présentée dans son dossier de candidature du 30 juillet 2007, ne respecte pas les critères de qualification et ne peut, par suite, qu’être rejetée. »

Le groupe Iliad ne baisse pas les bras et envisage de rentrer sur le marché par d’autres moyens (MVNO). La politique d'innovation et de prix attractifs que souhaite adapter le groupe Iliad à la téléphonie mobile passera par un assouplissement des conditions d’accès au marché. Si les trois opérateurs historiques sont soulagés, le gouvernement fait savoir que toutes les options restent ouvertes.