Quatre mobiles Android incontournables en test

Acer Liquid


A son tour, Acer succombe aux charmes du système d’exploitation Android. Avec le Liquid, le constructeur taïwanais propose son smartphone le plus abouti à ce jour. Revue de détail d’un téléphone qui en offre beaucoup pour le prix.



Le lecteur assidu d’Ere Numérique que vous êtes a plus l’habitude de trouver un produit Acer dans la rubrique ordinateur portable du site. Pourtant, le constructeur possède aujourd’hui un très large portefeuille de produits qui comprend notamment des smartphones. Acer a d’ailleurs accéléré les choses en procédant au rachat d’Eten il y a de cela un an et demi afin d’étoffer ses gammes de smartphones qui n’avaient, il faut bien le dire, pas vraiment fait sensation jusque là. Avec le Liquid, Acer a toutes les cartes en main pour s’imposer face aux meilleurs.

La grande classe

Le Liquid jouit d’un design vraiment agréable avec ses bords arrondis et sa robe noire et blanche du plus bel effet. En revanche, la coque laquée lui donne un aspect plastique pas forcément des plus flatteurs mais la finition reste soignée et l’ensemble est suffisamment solide. Forcément, vu son écran de 3,5 pouces, les dimensions du Liquid restent conséquentes et similaires à celles de l’iPhone par exemple. Eteint, celui-ci participe grandement au look en se fondant dans la face avant. Doté d’une résolution confortable et d’une très bonne sensibilité, il sera à même de convaincre les réfractaires au tactile. Un accéléromètre est embarqué et le clavier virtuel du Liquid se voit alors doté de touches plus grandes ce qui facilite d’autant la saisie de messages. Quatre boutons sensitifs sont également intégrés sur la face avant. Le premier permet de revenir à l’écran d’accueil tandis que le second est on ne peut plus clair avec sa loupe afin de lancer la recherche dans le téléphone. Viennent ensuite le bouton de retour et enfin le menu contextuel. En revanche, il n’y a aucun bouton pour décrocher ou passer un appel, tout passe par l’écran tactile.

Sur la tranche gauche se trouve le bouton de verrouillage de l’écran. Une pression prolongée permet d’éteindre le Liquid. A l’opposé se trouvent le réglage du volume ainsi que le déclencheur de l’appareil photo. Sur la tranche supérieure, Acer nous réserve une surprise originale et bien sympathique. Outre la prise jack standard, trois indicateurs LED sont dissimulés dans la coque noire pour vous notifier d’un nouveau message, de la charge de la batterie et des appels en absence. Pour charger la batterie, Acer va au plus simple en intégrant un connecteur mini USB standard sur la tranche inférieure. Celui-ci est dissimulé sous un petit cache amovible toujours dans le même souci du détail. Le capteur numérique de 5 Mpixels se trouve sur la face arrière. Malheureusement, il n’y a pas de protection et il faudra donc en prendre soin pour éviter de le rayer. On notera au passage que le Liquid est dépourvu de flash. Pour finir ce tour d’horizon, un lecteur de cartes micro SD est intégré sous le cache de la batterie. Toutefois il est nécessaire d’ôter cette dernière pour y accéder.

Essai réussi

Avec le Liquid, Acer propose un smartphone performant et pratique au quotidien. Grâce à son processeur véloce et à son bel écran, il pourra sans honte venir se frotter aux ténors du marché d’autant que son prix reste très raisonnable. A noter que le Liquid e à sortir prochainement se dote de la version 2.1 d’Android mais qu’il sera possible de mettre à jour l’actuel le modèle actuel.

Lire le test complet avec EreNumérique

Lire des tests similaires avec EreNumérique

Caractéristiques
Réseaux GSM, GPRS, EDGE, HSDPA, HSUPA, WiFi 802.11b/g
Système d’exploitation Android 2.1
Écrantactile, 3,5 pouces, 256 000 couleurs, résolution 480 x 800 pixels
Résolution photo 5 Mpixels, autofocus, géo localisation
BaladeurMP3, WAV, eAAC+, MP4, WMV, H.264, H.263
Connexions      Bluetooth 2.0, miniUSB, A-GPS
Dimensions/poids 115 x 62, 5 x 12, 5 mm 135 g