Les logiciels utilitaires

Les principaux logiciels utilitaires pouvant composer la boîte à outils de votre PC

1. Les incontournables

Les logiciels de lecture

L’échange d’informations sur Internet se traduit souvent par la transmission de documents « attachés » au message électronique. La diversité des programmes informatiques utilisés par les uns et les autres pose le problème de la capacité de tout un chacun de pouvoir relire cette information quel que soit le logiciel utilisé par le créateur du document.

  • Le format PDF, créé par la société Adobe, est devenu un standard en la matière et permet de diffuser des documents sur n’importe quelle machine avec un résultat identique à celui de la machine sur laquelle il a été créé. Pour lire un fichier au format PDF, vous devez télécharger gratuitement Acrobat Reader sur le site de Adobe (cf la rubrique Prestataires et solutions du marchés). En revanche, Acrobat Reader ne permet pas de générer des fichiers PDF. Adobe propose, bien entendu moyennant finance, le logiciel de création de ces fichiers PDF. Pour des utilisateurs n’ayant pas une utilisation et un besoin intensif de cette fonctionnalité, ils trouveront sur Internet des logiciels gratuits assurant cette création de fichiers PDF (pdf95, pdf creator, ...).
  • Pour les problèmes de lecture de fichiers audios et/ou vidéos, des sociétés comme RealNetworks mettent à votre disposition les applications de lecture comme RealAudio pour décrypter les fichiers audios et vidéos diffusés sur Internet (cf la rubrique Prestataires et solutions du marchés).
  • La diffusion sur Internet de documents de plus en plus « lourds » nécessite souvent de pouvoir réduire la taille (ou compresser) de ces fichiers pour les transporter plus rapidement sur le réseau... Le format de compression le plus utilisé est aujourd’hui le .zip... Vous devrez vous équiper d’un logiciel de compression / décompression en cohérence avec ce format : WinZip, PowerArchiver, UltimateZip, ...


Tous ces outils sont devenus de fait des standards sur Internet et font désormais partie des incontournables de la « boîte à outils » de votre PC.

2. Gérer ses tâches quotidiennes

Les logiciels de communication

La notion de logiciels outils signifie également équiper son PC de petits utilitaires sources de gain de temps, de gain d’efficacité dans ses tâches quotidiennes.

Ici aussi vous trouverez des solutions commerciales, performantes, pour une utilisation développée mais également une offre pertinente d’outils gratuits assurant des fonctionnalités parfois largement comparables aux applications professionnelles.

  • Si Internet devient l’outil de communication par excellence, les outils de téléphonie classique jouent toujours leur rôle dans l’entreprise... l’outil réunissant, sur un même logiciel, le téléphone, le fax et le répondeur, voire le Minitel pour les utilisateurs ayant encore besoin de se connecter à des services télématiques, peut se révéler intéressant en rendant accessibles toutes ces fonctions sur le PC.
  • La mise en scène de votre savoir-faire d’entreprise et sa transmission par le réseau Internet, la vulgarisation de la photo numérique vous amèneront sans doute à vous équiper d’un outil simple de traitement de l’image pour « arranger » les défauts mineurs de la prise de vue, pour préparer vos maquettes de supports de communication, pour créer rapidement le message à vos clients... sans avoir la prétention de devenir le Pro de l’image, les logiciels simples, disponibles sur le marché (commercial ou gratuit) peuvent se révéler bien utiles dans le travail quotidien de l’entreprise.

3. Protéger son système informatique

Les logiciels de sécurité

Anti-virus, anti-spam... les solutions proposées sont multiples et les leaders du marché bien identifiés. Cela dit, face à la recrudescence des problèmes informatiques liés à des défaillances de sécurité, il n’est pas inutile de connaître les logiciels outils complémentaires à vos outils traditionnels.

  • Les anti-spyware : ces outils vous protègent des logiciels espions ou spyware, qui étudient votre comportement sur Internet pour vous proposer des offres marketing ou modifier le paramétrage de votre navigateur Internet et vous aiguiller vers des sites non désirés.
  • Les anti-phishing : le phishing est une technique de fraude visant à obtenir des informations confidentielles, telles que des mots de passe ou des numéros de cartes de crédit, au moyen de messages ou de sites usurpant l’identité d’institutions financières ou d’entreprises commerciales.

Conséquence de cette multiplication des procédures de sécurité, vous êtes rapidement confronté à une multiplication des codes d’accès et des mots de passe. On a vite fait d’oublier ou de mélanger ces informations. Plusieurs utilitaires existent pour gérer une base protégée de ces données de connexion.

  • Protéger le PC mais aussi surveiller l’espace professionnel : pour des TPE, une solution logicielle de détecteur de présence associée à une webcam qui enregistrera les passages devant l’objectif sera bien utile à ceux pour qui un système complet de vidéosurveillance n’est pas adapté à la taille de l’entreprise.

J-C.E.