Les logiciels utilitaires

Ils complètent votre système d’exploitation et s’adaptent à des usages des plus variés en vous rendant le travail quotidien sur l’ordinateur plus agréable et plus efficace.


Livré avec son système d’exploitation, votre PC est équipé selon vos besoins des logiciels classiques de bureautique (traitement de texte, tableur, bases de données,...) et sans doute de solutions métiers adaptées à la gestion de votre entreprise. Connecté à Internet, votre PC sert également à communiquer avec les clients, les fournisseurs, à remplir et répondre à certaines obligations légales via les télédéclarations et à chercher sur le Web les informations utiles vous permettant de piloter à bon escient votre entreprise.

De nouveaux outils logiciels

Une utilisation au quotidien, des usages nouveaux qui se multiplient de jour en jour avec des technologies en pleine évolution, tous ces éléments nécessitent d’intégrer dans votre machine de nouveaux outils logiciels simples mais indispensables. Regroupés sous le terme générique de « logiciels utilitaires », ces applications se révèlent très utiles dans l’exploitation de votre machine :

  • Elles permettent d’automatiser des fonctions de Windows ;
  • Elles vous aident à assurer au quotidien les tâches de maintenance indispensables au bon fonctionnement de votre PC ;
  • Elles assurent la vérification de vos configurations systèmes et matérielles ;
  • Elles réduisent l’encombrement de votre disque dur ;
  • Elles diminuent la taille des fichiers échangés via Internet en les compressant ;
  • Elles gèrent l’archivage de vos fichiers en les gravant sur CD-R ou CD-RW (CD réinscriptibles) ;
  • Elles sont incontournables et obligatoires pour lire ou visualiser des fichiers audios ou vidéos transmis par Internet.


En accès libre ou payant

Lorsque se pose le problème d’acquisition de ces logiciels utilitaires, l’utilisateur se voit offrir un large éventail de solutions possibles à la fois en nombre de produits mais aussi en termes de distribution allant du tout gratuit à la solution commercialisée par les leaders du marché de l’édition de logiciels.

En effet, outre ces solutions payantes, l’utilisateur peut avoir accès à l’offre de logiciels dits « freeware » ou d’autres regroupés sous l’appellation de « logiciels libres ». Des catégories de logiciels le plus souvent disponibles en téléchargement sur Internet et qu’il n’est pas aisé pour le néophyte de qualifier et d’apprécier en termes de fonctionnalités et d’efficacité. Payant ou gratuit... libre, gratuiciel... Qu’en est-il exactement et que sous-entendent ces appellations ? Petit tour d’horizon des solutions du marché.

Jean-Claude Ermenault.