Mac mini, iMac, Mac Pro : lequel choisir ?

L'iMac à tout faire

L'iMac 24 poucesL’iMac fait partie de ces gammes d’ordinateurs qui ont une histoire unique. Ce qui le singularise plus que tout, c’est sans doute qu’il fut l’un des premiers et plus grands succès commerciaux des ordinateurs de bureau. Le premier iMac, lancé en 1998 intégrait un processeur G3 (à peu près similaire au Pentium II), et était cadencé à 233 MHz sur un système bus de 66 MHz, le tout vendu pour 1 299$.

Au niveau des périphériques, la machine était limitée à deux ports USB 1.0 sur le côté ainsi que deux autres ports sur le clavier. Lors de sa sortie, l’iMac avait un design unique avec une transparence peu commune. Depuis leur première génération, les iMac ont considérablement changé ces neuf dernières années à la fois en termes de style et de performances.

Une question de RAM

L'iMac en aluminiumLa version 2007 des iMac représente la troisième génération utilisant un processeur Intel. L’iMac est généralement vendu avec 1 Go de mémoire vive, ce qui peut laisser perplexe. Pourtant, à moins d’ouvrir des photos numériques de très haute résolution ou tout autre programme pesant sur la mémoire vive, cette quantité de RAM restera suffisante. Gardons à l’esprit que Mac OS X est un système d’exploitation basé sur UNIX gérant mieux la mémoire que Windows, notamment face au gourmand Vista.

Toutefois, un problème existe dans la configuration par défaut de la mémoire vive des iMac. Apple incorpore 1 Go de RAM dans un slot de 1 x 1 Go. La mémoire se trouve sur une seule barrette. Il n’est alors plus possible d’utiliser la RAM sur deux canaux qui permet d’améliorer les performances globales de la machine. Peut-être est-ce là la manière d’Apple d’encourager les gens à investir dans une barrette supplémentaire de 1 Go à 140 € ou deux barrettes de 2 Go à 810 €, tarifs Apple Store. Il faudra donc aller voir ailleurs pour gonfler sa machine en RAM.