Windows Phone 7.5 : et si la différence était là ?

Enfin un OS mobile original

L’impression finale sur Mango est globalement positive. On est une nouvelle fois séduit par cette interface qui sort des canons habituels faisant la part belle aux applications plus nombreuses sur iOS et Android. Les animations et transitions sont fluides sans forcément avoir besoin d’une configuration de mobile ultra puissante.

Mais c’est surtout du côté de l’usage qu’il faudra savoir se remettre en question et perdre les habitudes acquises avec Android ou iOS si l’on était déjà utilisateur de smartphone. Fini le tout application, Microsoft se base plutôt sur une logique d’usage. Et il fait bien tant les applications restent le point faible de son OS mobile. Notamment du côté des jeux où l’offre est encore faible malgré la présence du Xbox Live Arcade au sein de Windows Phone 7.

Si cette mise à jour ne révolutionne pas Windows Phone, elle le met tout simplement au niveau de la concurrence en lui permettant de ne plus être limité en terme de fonctionnalités. Ne reste plus qu’à Microsoft et Nokia, désormais partenaires, d’enclencher enfin un cercle vertueux, pourquoi pas grâce à ses Lumia 800 et 710 présentés hier. Plutôt bon marché, ces téléphones pourraient être enfin adoptés en masse. De quoi redonner aussi le sourire aux autres constructeurs de Windows Phone, dont HTC, pour l'instant déçus des ventes de leurs modèles.