Quel est le meilleur photophone ?

Un C902 tourné vers la photo

Sony Ericsson C902Avant l’arrivée dans les prochaines semaines d’un C905 en cours de finalisation chez le constructeur, le C902 est le fer de lance de la gamme photo du nippo-suédois. Ce sera d’ailleurs le téléphone utilisé par James Bond himself dans le prochain épisode de la série, Quantum of Solace.

Elégant et original

Sony Ericsson C902Cela n’est d’ailleurs pas étonnant puisque le C902 est un téléphone très élégant. Livré ici dans une robe bordeaux (Luscious Red selon l’appellation maison), il se distingue des modèles gris ou noir de la concurrence. Coté finition, rien à redire, on est ici dans le haut de gamme : assemblage irréprochable et matériaux de qualité (métal pour le dos de l’appareil). Conséquence, l’appareil est relativement lourd (108 grammes) alors qu’il est le plus compact du comparatif.

L’un des vrais avantages du C902 est l’accessibilité facile et réactive au mode photo. Il suffit en effet de faire coulisser le haut de l’appareil pour découvrir l’objectif et activer dans la foulée le mode photo. Il est aussi de loin le plus ergonomique de tous, ce mode faisant apparaitre de part et d’autre de l’écran des boutons tactiles donnant accès aux fonctions photographiques clés : modes scène, retardateur ou encore activation du flash. À l’utilisation ces raccourcis s’avèrent bien pratiques, surtout que l’appareil est de loin le plus réactif de ce comparatif.

Se passer de l’agrandissement

Là aussi les clichés pris avec le C902 paraissent très réussis au premier abord et montrent encore une fois les progrès réalisés par les téléphones dans ce domaine depuis des mois. Mais à y regarder de plus près, on déchante encore plus vite qu’avec le N96. Le bruit est en effet omniprésent et les détails complètement rognés par ce traitement d’image. Impossible donc de procéder à un quelconque agrandissement d’une prise de vue.

C902 vs FX37Sony Ericsson C902

Ce C902 est donc tiraillé entre bon et moins bon. Si on apprécie son ergonomie excellente pour la photo (la meilleure de ce comparatif), on regrette par contre une qualité d’image un peu faible surtout dès lors que l’on veut tenter un agrandissement. Par contre, on notera une vraie progression par rapport au K850i qui produisait encore cette sorte de halo autour des sujets lumineux, si caractéristique des téléphones de la marque.