Comparatif : le meilleur portable pour la photo

Des ergonomies différentes

Comparatif de photophones oblige, nous nous pencherons ici simplement sur les interfaces photographiques. Elles sont relativement différentes d’un appareil à l’autre.

Quelques raccourcis pour le G800

Le menu du G800Une fois le clapet ouvert et pris à l’horizontale, le Samsung se manipule via sa croix multidirectionnelle si l’on désire accéder rapidement à quelques fonctionnalités récurrentes : mode macro, choix de l’affichage des icônes sur l’écran, retardateur et activation du flash.

Pour aller plus en avant dans les réglages, il faudra passer par la barre d’icônes située dans la partie supérieure de l’écran et accessible via le bouton de raccourci situé au dessus de la croix directionnelle. C’est grâce à elle qu’on pourra régler plus finement ses prises de vues : résolution de la photo, balance des blancs (pas de balance manuelle), effets (sépia, négatifs, etc.), exposition.

Un dernier sous-menu pas très facile d’accès permettra enfin des réglages plus poussés comme l’activation de l’autofocus, la valeur de l’ISO ou la compression de la photo. On a vu bien plus pratique et accessible.

N82 et un Symbian rapide

Le menu Symbian du N82Que les allergiques à Symbian se rassurent, le système d’exploitation des Nseries de Nokia est désormais rapide et réactif. Au niveau de l’interface photographique, Nokia a fait le choix de passer uniquement par des menus, aucun bouton de raccourci n’est configurable.

Le menu de réglages est situé verticalement sur le côté droit de l’écran. En passant sur les icônes, un pop up définit la fonction de chacune d’entre elles. On accède ainsi à tous les réglages sans exception : balance des blancs (toujours pas manuelle), exposition, contraste, ISO (défini par automatique, bas, médium ou élevé). Au final, le Nokia s’avère très pratique à l’usage.

Sony Ericsson, tout pour la photo

Les boutons de raccourci du K850iMais le plus orienté photo est tout de même le K850i. En plus de son bouton coulissant sur la tranche, permettant de choisir entre les modes photo, vidéo et lecture, les touches 3, 6, 9 et # se transforment en raccourcis une fois l’appareil photo activé. Celles-ci gèrent respectivement le mode de prise de vue, les scènes, le retardateur et le type de flash.

Bien entendu Sony Ericsson a également pourvu son téléphone d’un menu bien plus détaillé où l’on retrouve l’essentiel d’un appareil photo : choix de la résolution, du mode macro, de l’ISO (jusqu’à 400), du type d’autofocus (normal ou spot), balance des blancs (absence définitive de manuelle) et des effets (sépia, solarisation).

Le menu du K850iSeule la croix directionnelle est peu pratique à l’usage puisque cerclant les touches 2 et 5. Malgré tout, le K850i reste le modèle le plus orienté photo et le plus complet en configuration de ce comparatif.