Achat micro : évitez les pièges de la rentrée

Écrans, la déferlante haute définition

Le monde du numérique arrive peu à peu à l’ère de la haute définition. Tous les téléviseurs actuellement en vente sont au moins HD ready, c'est-à-dire affichant une résolution supérieure ou égale à 1280 x 720 pixels. Cette Haute Définition se démocratise peu à peu auprès des moniteurs.

De plus en plus de petits constructeurs avancent des écrans de 22 pouces Full HD, soit HD ready 1080p (soit 1920 x 1080 pixels). Vu dans le catalogue de la rentrée d’Auchan, la marque AOC y affiche un modèle de ce type à 99,99 €.

Loin d’être une bonne affaire, cette publicité n’est là que pour appâter le client crédule avec un grand « Quantités limitées : 1920 pièces ! » En regardant plus loin, on tombe sur la description de la connectique de l’écran. Celle-ci ne comprend qu’un unique port VGA alors que l’intérêt du 1080p est d’être utilisé avec des périphériques en HDMI comme la PS3, un lecteur Blu-ray ou encore un boîtier HD de la TV par ADSL.

En VGA, on branchera un PC ou une Xbox 360 via le câble spécifique et puis c’est tout. Côté qualité d’image, on ne peut pas juger sur catalogue. Néanmoins, les différents tests d’écrans réalisés par nos confrères de Lesnumériques ne donnent pas raison aux modèles low-cost tel que le Iolair M2BABW qui présente « un noir délavé. » En réalité, pour un prix bas, il vaut mieux s’orienter vers un écran de diagonale plus restreinte, mais de marque connue. Si l’on a le temps pour lire quelques comparatifs et test, certains modèles, Acer par exemple, peuvent s’avérer intéressants pour des prix plancher.