Vista : premier bilan, ses forces et ses ratés

Un matériel qui ne suit pas toujours

Beaucoup craignaient de nombreuses incompatibilités matérielles. Hormis les périphériques vraiment anciens (du siècle dernier !), peu de constructeurs et de modèles ont finalement posé problème.

Microsoft avait anticipé une compatibilité logicielle meilleure que celle de Windows XP à son lancement, Vista intégrant quelques 19500 drivers, soit deux fois plus que son prédécesseur. On y retrouve notamment la majorité des drivers son et vidéo.

Signalons que, par ailleurs, Vista est doté d’un processus de mise à jour automatique des drivers par Internet, du moins en ce qui concerne les productions les plus récentes.

Du matériel encore incompatible

Au hasard des forums on apprend que les logiciels accompagnant une imprimante HP n’ont pas pu être lus, que certaines cartes nVIDIA ne sont pas reconnues, etc. D’autres marques sont aussi citées, comme Logitech ou encore Creative. On observe sur leurs produits des bugs et même des manques de fonctionnalités. Les constructeurs s’efforcent pourtant de mettre à jour leurs pilotes et s’adaptent ainsi au mieux à l’offre de Microsoft. Trois mois après son lancement, on observe très peu de périphériques à problème. Presque tous les modèles ont été corrigés dans les jours et les semaines suivant le lancement de Vista. N’hésitez pas à nous signaler dans vos commentaires si vous disposez toujours de périphériques récalcitrants.

Carte graphique NVIDIA 7900 / 7800 GTX
Il existe enfin des problèmes de certificats pour certains produits, notamment pour tous ceux qui utilisent la version 64 bits de Vista. En effet, Vista exige dans ce cas que les pilotes soient signés, sans quoi Vista refuse tout bonnement de les utiliser.

Si la situation s’améliore peu à peu du côté matériel, qu’en est-il pour les logiciels ?