Idée reçue : avions, hopitaux, stations-service... attention aux mobiles

Hôpitaux : usage interdit mais il y a une tolérance.

La encore, la nature des risques de perturbations d’appareils médicaux ne fait pas l’objet d’une littérature abondante. Elle est tout simplement inexistante, faute de cas recensés. Toujours est-il que le règlement intérieur des hôpitaux et groupes hospitaliers de l’Assistance Publique n’interdit pas les mobiles partout mais évoque bien les risques. Il est stipulé que : « En raison notamment des risques de perturbation avec les dispositifs médicaux fonctionnant avec des systèmes électroniques présents dans l’hôpital (le groupe hospitalier), les personnes en possession de téléphones portables sont tenues de les mettre et de les maintenir sur la position " arrêt " dans les locaux présentant ces risques et signalés comme tels. 

Cas par cas

Par ailleurs, l’utilisation des téléphones portables dans les locaux où elle n’est pas interdite est soumise le cas échéant à des restrictions spécifiques définies par la direction de l’hôpital (du groupe hospitalier) après avis des responsables médicaux concernés. ». Du moment que l’on est soigné, c’est l’essentiel.