Les solutions pour rester connecté

L’envoi et la réception en continu et instantanément des emails et des informations de l’entreprise deviennent aujourd’hui un standard, connu sous le nom de push.

PUSH ou PULL ?

Le mot push - pousser en anglais - signifie que les informations arrivent sur le terminal en provenance d’un serveur, sans avoir à effectuer la moindre manipulation sur son PDA (assistant personnel) ou son smartphone. De même, les informations ajoutées ou modifiées sur le PDA ou le smartphone sont envoyées sur le serveur.

Le mode pull - tirer en anglais - nécessite de synchroniser son assistant personnel ou son smartphone avec un PC, ou un serveur, pour récupérer ses informations. La synchronisation peut se faire par un câble ou par Internet en GPRS/EDGE/3G ou en réseau Wi-Fi/Bluetooth. Dans ce cas la, mise en place d’un serveur d’entreprise est nécessaire, avec des coûts importants. Le PDA ou le smartphone peuvent se synchroniser à intervalles de temps réguliers.


Research In Motion (RIM), constructeur du BlackBerry, a introduit la technologie push en 1998. Au début, cette fonction était limitée à la messagerie : aussitôt envoyés par vos correspondants, vos courriels sont aussitôt lisibles sur le BlackBerry. RIM propose deux types de serveur : BIS et BES

BlackBerry Internet Service (BIS) est réservé au push mail uniquement. Les courriels seront alors centralisés dans la seule boîte aux lettres du BlackBerry. Il faut seulement acheter le terminal cofinancé par l’opérateur et souscrire un abonnement « data » (données).

La solution de push PIM est plus complète car elle ajoute la gestion automatique des informations personnelles (PIM) que sont l’agenda, le carnet d’adresses, et les tâches à effectuer. Dans ce cas, un rendez-vous ou un contact ou une tache, ajouté ou modifié sur le serveur est immédiatement poussé sur le terminal et inversement.

BlackBerry Enterprise Server (BES) est proposé en licences, à partir d’un utilisateur, pour un coût très variable selon les promotions et l’opérateur.

La solution pour les TPE

Le coût des licences et de maintenance des serveurs exclue la majorité des petites ou très petites entreprises de cette solution, et seul le mode locatif (ASP) reste possible. Des sociétés proposent désormais le push PIM BlackBerry et/ou Windows Mobile en mode locatif à partir d’un terminal pour un abonnement mensuel sur un an (en plus de l’achat du terminal et de l’abonnement chez l’opérateur).

D’autres sociétés proposent des solutions alternatives :

Microsoft avec Direct Push sur Windows Mobile 5 AKU2.2 qui offre une fonctionnalité de push à tous les serveurs Microsoft Exchange 2003 Service Pack 2 (ou Small Business). L’offre Microsoft ne nécessite pas de composant supplémentaire, ni même de paiement de licence pour chaque terminal mobile.

Nokia Business Center est compatible avec un grand nombre de mobiles autres que ceux de sa marque, et sans nécessiter l’ajout d’un serveur distinct, à des tarifs plus abordables.

Enfin, l’opérateur Bouygues Telecom propose aussi la I-Messagerie avec des terminaux i-modeTM et un serveur Exchange ou Lotus Domino.

Autres solutions : Visto Mobile de Visto, et Duality Always-on Mail de Smartner.
One Bridge d’iAnywhere Solutions (Extended System), Magic Mobile d’Altexia, GoodLink de Good Technology, ainsi que Funambol (Sync4j) en Open source.


Enfin, le choix devra aussi se porter sur le terminal que vous utiliserez tous les jours : testez et n’écoutez que votre intuition, car l’ergonomie qui vous conviendra le mieux sera la clé de l’adoption définitive.

Gérard Gambaro