Motion Capture : bienvenue dans le monde réel

Interview de Kadour Ziani : Dunker de la Slam Nation

Kadour Ziani est mondialement connu pour ses dunks les plus impressionnants qui régalent le public lors des concours. Sa particularité : une détente d’1m47 qui lui permet de réaliser les dunks les plus fous ! Sa réputation n’est plus à faire, il est invité à exprimer son art lors de démonstrations à travers le monde entier sur les parquets les plus prestigieux. Une bonne raison pour Electronic Arts Sport de le recruter afin de réaliser les dunks d’un jeu de basket en Motion Capture : NBA live 2008 (tourné en février 2007 et sorti aux Etats-Unis en Octobre 2007).

Comment avez-vous atterri dans ce jeu ? Les concepteurs du jeu (EA Sport) ont pensé à moi grâce à « Youtube ». Ils sont tombés sur mes vidéos et des commentaires qui ont fait de moi « le plus populaire des dunkers ». Mes mouvements personnels leur ont beaucoup plus et nom nom était déjà un peu connu en NBA, de là ils m’ont contacté pour venir à Los Angeles dans leurs studios. L’idée de réaliser un jeu vidéo NBA m’a évidemment tout de suite plus, j’ai donc dit oui sans réfléchir plus longtemps. Ils m’avaient bien précisé qu’il s’agissait d’un jeu NBA officiel ce qui signifiait que je n’aurai pas mon nom dedans mais peu importe. J’étais super honoré car après avoir commencé dans le quartier j’allais prêter mes dunks aux meilleurs joueurs NBA !

Comment avez-vous vécu cette aventure ? J’avais bien conscience que la Motion Capture n’était que du virtuel. Je me suis donc dit que j’allais leur donner mes gestes, avec mon style et toutes mes figures persos. Pendant 5 heures j’ai dunké à la carte puis j’ai montré mes exclusivités, mes nouveaux dunks, ce qui leur a beaucoup plus. On était 3 dunkers en tout et le meilleur avait droit à une prime. Mais moi je ne voulais pas de bonus, j’étais déjà tellement fier d’être là que je me suis donné à fond et j’ai gagné. J’ai voulu partager la prime mais finalement les producteurs ont décidé de nous offrir la prime à chacun. Tout ça pour dire qu’il y avait une très bonne ambiance autant entre les sportifs qu’avec le staff. On leur offrait le meilleur de nous et en retour on était traité comme des stars, « à l’Américaine » ! Evidemment les studios étaient immenses et au cours de la journée de tournage on pouvait se reposer et jouer au billard ou encore faire du vélo… tout le monde s’occupait de nous ! Alors forcément ça nous a bien boosté, pas de pression, on ne se prenait pas au sérieux et j’ai pu me lâcher sur le parquet, ils ont adoré.

Connaissiez-vous la Motion Capture avant cette expérience ? Non pas vraiment, je m’étais juste renseigné pour comprendre le concept. J’ai du mettre une tenue de « Spiderman » avec plein de marqueurs partout, sur les mains, mes baskets… Et puis j’ai dû faire mes dunks avec un ballon de volley pour avoir plus de faciliter à décomposer mes mouvements. J’ai donc passé la journée à dunker mais aussi à mimer la joie des joueurs pour les cinématiques de jeu. Au final je n’ai assisté qu’au tournage sur une journée, je n’ai pas vu ce qu’il se passait après pour obtenir le rendu final. En même temps je ne m’intéresse pas trop à tout ce qui concerne la technologie, mais j’ai remarqué que c’était très pointu.

Qu’avez-vous pensez du résultat justement ? Le jeu est énorme ! Tout est très réaliste, crédible par rapport aux autres jeux où les dunks sont exagérés. Ils ont mélangé les dunks pour en créer de nouveaux, ça m’a fait halluciné ! Et le top a été de découvrir mon personnage caché ! Ils ont repris mon nom de scène « Zianimal » et m’ont attribué un dunk spécial, ça m’a fait super plaisir.

Quelles sensations avez-vous eu en tant que sportif lors du tournage ? Comme je le dis aux jeunes qui débutent : « c’est avec la grâce qu’on travaille le dunk ». Pour moi, bien faire un mouvement en le décomposant c’est la base. C’était donc naturel pour moi de revenir sur cette base en amplifiant les mouvements, j’ai pu exprimer mon art comme j’adore le faire, comme le miroir du geste juste. Je me suis même senti volé…

Aujourd’hui que ressentez-vous en jouant à NBA 2K8 ? J’y joue à fond ! Je maîtrise les dunks ! Je ne fais pas les matchs, je suis nul à ce niveau là mais je prends beaucoup de plaisir à réaliser les dunks et pourtant ce n’est pas facile ! Il y en a tellement, j’adore ce jeu. En plus je suis content de savoir comment c’est fait, je chambre mes potes en leur disant : « Regardez, leur rêve c’est ma réalité ! ».