La saga Mozilla

Mozilla : une philosophie bien à part

Mozilla ! Ce nom sonne comme la référence absolue aux oreilles de tous ceux qui ne jurent que par le logiciel libre. Il faut avouer que la fondation Mozilla est non seulement à la base du plus populaire des navigateurs libres (Firefox), c’est aussi le leader d’une vision du Net libre.

Un travail communautaire en toute transparence

Le travail d’équipe est un mode de vie chez Mozilla. Chaque contributeur a ses propres motivations pour participer à cet immense projet collaboratif : volonté d’offrir un outil d’utilisation d’Internet disponible sur une multitude de plates-formes, plaisir d’apprendre et de contribuer à l’implémentation des derniers standards du Web, possibilité de participer à un projet d’envergure internationale, etc. Le code source du programme est disponible en ligne et le travail des informaticiens se fait en totale transparence. Programmeurs, graphistes, traducteurs, bêta-testeurs, toutes les aides sont les bienvenues. Les logiciels étiquetés Mozilla sont donc le fruit d’un travail collectif. Ces programmes sont libres, gratuits, et leur code source sont disponibles sous une Licence de logiciel libre.

Mozilla Europe Nitot

Toujours la même philosophie

Même si Mozilla est aujourd’hui un acteur majeur du Net, cela ne change en rien la vision des choses de ses dirigeants et contributeurs. Pour Tristan Nitot, l’idée de départ est toujours la même, à savoir « avoir une fondation à but non-lucratif indépendante qui propose le meilleur navigateur gratuitement à un maximum de gens en logiciel Libre. Par contre, entre le moment où il n’y avait que 10 employés et un site uniquement en anglais à 70 permanents dans le monde et des sites en plus de 40 langues, on peut noter une certaine évolution ! »