La saga Mozilla

La fondation Mozilla est essentiellement connue pour être à l’origine du navigateur Firefox, le concurrent de plus en plus redoutable d’Internet Explorer (voir à ce sujet notre comparatif entre Firefox 2.0 et IE7). Pourtant, au-delà de ce succès, c’est surtout un ensemble de logiciels libres multiplateformes allié à une philosophie précise : « promouvoir le choix et l’innovation sur Internet ». Il faut remonter aux origines du Web pour comprendre comment est né Mozilla.

Fondation Mozilla

Ce qu’il reste de Netscape ...

Au milieu des années 90, alors qu’Internet n’est pas encore le gigantesque réseau grand public que l’on connaît, le navigateur de référence s’appelle Mosaic. Très vite pourtant, un rival du nom de Netscape s’impose auprès des premiers internautes. Le projet Mozilla date quant à lui de 1998, du 22 janvier 1998 très exactement. Ce jour-là, Netscape annonce la gratuité de son navigateur ainsi que la publication imminente de son code source. Le 31 mars de la même année, le site mozilla.org voit le jour, et les développeurs sont invités à y télécharger librement le code du navigateur. La tâche est alors ardue car le programme n’avait absolument pas été prévu pour être open source, et des pans entiers du code manquent à l’appel. Notez que, pour l’anecdote, le nom de Mozilla provient du code utilisé pour le programme Netscape Navigator. C’est en réalité la contraction du nom du navigateur rival Mosaic et de Godzilla ! Plus tard, AOL rachètera Netscape.

Mozilla Europe

Création de la fondation

En 2002 sort Mozilla 1.0, le successeur désigné de Netscape avant que toute son équipe de développement ne soit licenciée par AOL un an plus tard. C’est précisément ce jour-là qu’est annoncée la création de la fondation Mozilla, association à but non lucratif basée en Californie. Celle-ci a rapidement embauché un certain nombre de développeurs et des antennes locales ont été ouvertes comme Mozilla Europe ou Mozilla Japon.

Tristan Nitot, le Président de Mozilla Europe, pense que la situation s’est détériorée avec l’arrivée en 2001 d’Internet Explorer 6 : « Les équipe de développement ont été dissoutes. Netscape, qui avait popularisé le navigateur, était moribond. Ensuite, on s’est retrouvé avec des sites développés pour un seul navigateur, IE6, lequel avait été abandonné ! En fait, on s’est retrouvé dans une situation complètement opposée à ce qui avait permis le développement du Web. Les usages ont évolué, les dangers aussi (spyware, adware, pop-ups...), mais pas le navigateur. » C’est pour mettre fin à cette situation qu’a été créé Firefox, qui allait devenir le logiciel vedette de la fondation.