Test du Nexus S : que vaut la nouvelle star de Google ?

Bonne prise en main et belle réactivité

La prise en main du terminal est agréable, les formes courbées de la coque arrière permettent de le tenir fermement. Le léger décroché en bas de cette coque permet également d’y caler ses doigts lorsque l’on saisit un message sur le clavier virtuel. On regrette toutefois le craquement du plastique aux jointures de la coque qui se fait sentir quand on la manipule.

Samsung n’a pas mégoté sur les caractéristiques techniques du Nexus S. Les geeks vont en avoir pour leur argent : écran 4 pouces incurvé affichant une belle résolution de 800 x 480 pixels, un processeur Hummingbird à 1 GHz et NFC (Near Field Communication) permettant de lire les puces RFID. Le reste est plus classique : 16 Go de mémoire, capteur photo de 5 mégapixels avec vidéo 720p.

Cette combinaison de composants permet d’obtenir un téléphone très plaisant à utiliser du point de vue de la réactivité. Difficile de le mettre en défaut même en pleine installation d’application. L’interface va vite, aucune inquiétude à avoir de ce côté là.