Test du Nexus S : que vaut la nouvelle star de Google ?

Gingerbread (Android 2.3)

Gingerbread (nom de code d’Android 2.3) ne déroge pas à cette logique en apportant quelques améliorations, sans toutefois modifier en profondeur le système. Les améliorations sont en grande partie esthétiques. La barre de notifications tout en haut de l’écran se pare de noir, tandis que le système de copier-coller est revu et corrigé. La grande amélioration vient clairement du clavier virtuel, aux touches enfin espacées permettant de limiter les erreurs de saisie. 


Pour améliorer la consommation des ressources de l’appareil, Gingerbread propose également un gestionnaire des applications. Ici, on pourra consulter les applications téléchargées (pour par exemple les supprimer), le contenu de la mémoire ou les logiciels en court d’exécution. On pourra ici gérer fermer toutes les applications tournant sur son téléphone pour économiser de la ressource processeur et donc sa batterie. Ce menu est également désormais accessible facilement depuis l’écran accueil en passant par le bouton Options. Les utilisateurs les moins friands de ce genre de menus ne manqueront pas de penser au fameux gestionnaire des taches de Windows.