Edward Snowden : neuf mois de révélations

L'espionnage de webcams des utilisateurs de Yahoo

Des SMS, des mails, des données récoltées depuis certaines applications, des géolocalisations, il ne manquait à la NSA que des images des individus surveillés. Le Guardian révélait le 27 février dernier que l’agence américaine, ainsi que le GCHQ, son homologue britannique, avait piraté des millions de webcams appartenant aux utilisateurs de Yahoo.

D’après les documents fournis par Edward Snowden au Guardian, le GCHQ britannique et la NSA auraient en effet intercepté les images de webcam de plus de 1,8 million d’utilisateurs de Yahoo à travers le monde en l’espace de six mois en 2008. Une fois récoltées, ces images étaient ajoutées à la base de données de la NSA et du GCHQ, exploitables à l’aide du programme XKeyscore.

Ce programme d’interception d’images tirées de webcam, baptisé Optic Nerve (nerf optique), aurait débuté dès 2008 et aurait continué au moins jusqu’en 2012. Il capturait une image tirée de chaque webcam surveillée toutes les cinq minutes et, utilisé avec un système de reconnaissance faciale, aurait permis de repérer des personnes recherchées par la NSA ou le GCHQ. Afin d’accéder aux données émises par les webcams, le Guardian affirme que « Optic Nerve était basé sur la collecte d’information par l’énorme réseau de connexions de câbles du GHCQ, qui était alors analysé et intégré aux systèmes fournis par la NSA ».

Suite aux révélations du Guardian, Yahoo s’est indigné de l’existence d’un tel programme. « Ces révélations, si elles sont avérées, représentent un nouveau niveau de la violation de la vie privée de nos utilisateurs qui est complètement inacceptable », a ainsi indiqué Yahoo au Guardian. L’entreprise appelle également les gouvernements à « réformer les lois sur la surveillance », partout à travers le monde.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • Morlunapp
    Il a accouché de pas mal d'infos en gros.
    0
  • Johan_et_Pirlouit
    - Page 1 :
    Citation:
    Le programme Prism ne vise cependant pas les citoyens américains, dont la vie privée est protégée par la constitution.

    Faux. En tout cas tant que la loi n'a pas été réellement amendée. Il suffit de se renseigner un peu sur le USA PATRIOT Act. Source > http://fr.wikipedia.org/wiki/USA_PATRIOT_Act. Mais Tom's Hardware étant américain, il est normal qu'il préserve ses lecteurs et ne fâche pas les hautes instances, même si Obama a demandé à amender cette loi pour revenir à plus de protection des données personnelles... Mais on ne sait pas si ça a été fait réellement.

    - Page 3 :
    Citation:
    Au total, ce seraient 180 millions d’opérations qui auraient été intégrées à Tracfin, la base de données financière de la NSA.

    TRACFIN (Traitement du Renseignement et Action contre les Circuits FINanciers clandestins) est un organisme du Ministère de l'Économie et des Finances chargé de la lutte contre le blanchiment d'argent. Source > http://fr.wikipedia.org/wiki/TRACFIN. C'est Français et ça n'a pas de lien direct avec la NSA. Vous parlez de quel Tracfin ?

    - Page 4 :
    Citation:
    Une collecte de données qui aurait été effectuée sur la planète entière à l’exception des Américains, en raison de la protection que la constitution américaine leur assure.

    Comme pour la page 1, c'est pour l'instant faux, le USA PATRIOT Act passant par là.
    0