Edward Snowden : neuf mois de révélations

La surveillance des ordinateurs non connectés au Net

Malgré les nombreuses données dont dispose la NSA, l’agence de renseignement américaine ne se contente pas des seules données glanées sur la toile, mais également des données stockées par ceux qui ne disposent pas d’une connexion Internet.

En effet, le 14 janvier dernier, le New York Times révélait de nouvelles méthodes de la NSA visant à intercepter les données stockées sur un ordinateur sans même que celui-ci soit connecté à Internet. Pour ce faire, l’agence nationale de sécurité utilise un programme baptisé « Quantum », reposant sur une « technologie secrète » en service depuis 2008 et utilisant les ondes radio.

Afin d’accéder à ces données, la NSA utiliserait du matériel spécifique intégré à un câble USB branché dans l’ordinateur cible. Dès lors, la NSA pourrait accéder à l’intégralité des disques durs de l’ordinateur espionné à partir d’une mallette munie d’une antenne, à condition que celle-ci soit située à moins de 13 kilomètres. Un ordinateur branché directement à la mallette se chargerait alors d’envoyer les données récoltées sur les serveurs de la NSA. Enfin, grâce à ce système d’onde radio, l’ordinateur de la NSA peut également transmettre des malwares comme des chevaux de Troie afin de pouvoir accéder à l’ordinateur espionné n’importe quand.

Interrogée par le New York Times, la NSA affirme cependant ne pas avoir utilisé cette méthode d’espionnage sur le territoire américain. Celle-ci serait uniquement utilisée afin de prévenir les actes terroristes. « Les activités de la NSA sont axées et spécialement déployées uniquement sur des cibles des renseignements en réponse à des besoins de renseignement », a ainsi déclaré Vanee Vines, porte-parole de l’agence de sécurité américaine.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • Morlunapp
    Il a accouché de pas mal d'infos en gros.
    0
  • Johan_et_Pirlouit
    - Page 1 :
    Citation:
    Le programme Prism ne vise cependant pas les citoyens américains, dont la vie privée est protégée par la constitution.

    Faux. En tout cas tant que la loi n'a pas été réellement amendée. Il suffit de se renseigner un peu sur le USA PATRIOT Act. Source > http://fr.wikipedia.org/wiki/USA_PATRIOT_Act. Mais Tom's Hardware étant américain, il est normal qu'il préserve ses lecteurs et ne fâche pas les hautes instances, même si Obama a demandé à amender cette loi pour revenir à plus de protection des données personnelles... Mais on ne sait pas si ça a été fait réellement.

    - Page 3 :
    Citation:
    Au total, ce seraient 180 millions d’opérations qui auraient été intégrées à Tracfin, la base de données financière de la NSA.

    TRACFIN (Traitement du Renseignement et Action contre les Circuits FINanciers clandestins) est un organisme du Ministère de l'Économie et des Finances chargé de la lutte contre le blanchiment d'argent. Source > http://fr.wikipedia.org/wiki/TRACFIN. C'est Français et ça n'a pas de lien direct avec la NSA. Vous parlez de quel Tracfin ?

    - Page 4 :
    Citation:
    Une collecte de données qui aurait été effectuée sur la planète entière à l’exception des Américains, en raison de la protection que la constitution américaine leur assure.

    Comme pour la page 1, c'est pour l'instant faux, le USA PATRIOT Act passant par là.
    0