[Test] Nvidia Shield : une console sous dopamine

Une manette ET un écran tactile : pourquoi choisir ?

Nous sommes en droit d’attendre une certaine qualité de construction d’une console portable, qui par définition va être malmenée et baladée un peu partout. Nvidia marque un point ici, avec une solidité bienvenue qui la met sur un pied d’égalité avec Sony ou Nintendo. Quant au gain procuré par la manette, il suffit de lancer Grand Theft Auto ou Max Payne et comparer avec un appareil sans manette pour se convaincre de son intérêt.

Le Shield peut s’utiliser de différentes manières. L’écran est tactile et peut évidemment être activé de la sorte. Le vrai souci vient de son orientation : l’affichage est bloqué en paysage. Certaines applications ou jeux ne prennent pas en charge cette orientation… Seulement, il n’est pas évident de trouver une positon confortable pour ce genre d’utilisation et c’est bien dommage tant le tactile est plus simple à utiliser dans l’interface et les applications que les boutons.
Avec une définition de 1280 x 720, l’écran 5 pouces du Shield est bien lisible. On ne perd pas de temps sur des pages web à essayer de distinguer des caractères. Par contre, l’absence de capteur de luminosité contraint à la régler soit même. En plein soleil, l’écran du Shield n’est pas sous son meilleur jour et jouer dans ces conditions n’a rien de plaisant. Pour la plage, mieux vaut éviter de se lancer dans une partie et profiter plutôt des autres fonctions de l’OS Android, tel que le lecteur audio.

L’avantage de la manette sur le tactile ... et vice versa

Par contre, cet avantage s’effondre bel et bien dès que les jeux passent en portrait, comme nous le disions plus tôt. L’écran est lisible et confortable en terme d’affichage, mais pas à l’utilisation. Pour faire simple, si vous voulez jouer à Angry Birds, Plants vs Zombies ou Cut the Rope, faites-le plutôt sur votre téléphone ou votre tablette.

La partie sonore a été particulièrement travaillée. Nvidia explique avoir voulu créer une véritable configuration stéréo. Il faut reconnaitre que le dispositif dépasse clairement les différents haut-parleurs des téléphones qui nous ont été donné d’entendre. Même à pleine puissance, la distorsion parvient à être évitée.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • subrico
    Il s'agit bien de la valuer "rétinienne" : c'est une dénomination marketing adopter par apple pour dire que à partir d'une certaine densité de pixel, l'oeil de peut plus distinguer la différence.
    L'ipad 3 "rétina" a une densité de 263 PPP, là avec 294 PPP on est bien au delà.

    Bon après j'avoue, j'ai pas eu entre les mains un 5" en 720 et en 1080 pour "voir" la différence, mais je doute que ça soit flagrant. Au mieux on doit avoir un sensation de contracte plus élevé.
    0
  • KyrO_82
    Au sujet du streaming a partir du PC, il y a la compression, l'envoie via wifi, la décompression, puis optionnellement l'envoie via wifi/miracast à la TV, j'aimerais bien connaitre la latence que cela génère :o Vaux nettement mieux envoyer l'image directement depuis le PC à sa TV, et n'utiliser la shield que comme manette (mais ca fait chère la manette wifi :D)

    @subrico:
    Tout dépend à quel distance on tient son écran ^^
    0
  • dakarau
    impressionnant!! tres jolie joujou!! beau teste en plus.

    mais ne faudrait- il pas la comparer aussi avec les consoles portables?

    parce que s en est une!
    0
  • Salem Sacramento
    Ce n'est certes qu'une console... Certes elle coûte 299€... Mais tain, moi qui ne suis qu'un joueur PC mais qui aimerais pouvoir jouer à mes jeux PC dans mon camion ou dans mon train... Ben je suis prêt à les dépenser même si je dois vendre mon chat
    0