De la HD pour les JO

Des enregistrements stockés sur carte mémoire

Le stockage se fait sur carte mémoire, permettant d’éviter tous les dispositifs d’enregistrements mobiles (bande magnétique, disque dur, disque optique). Cela permet de garantir une haute fiabilité, en particulier dans les conditions difficiles dues aux conditions climatique extrêmes, aux chocs, et aux vibrations. Ainsi les coûts de maintenance sont significativement réduits. Cette technologie offre un accès immédiat à l’enregistrement vidéo et en utilisant l’interface PMCIA, elle s’intègre facilement dans tout type d’infrastructure informatique.

Panasonic, champion de l’enregistrement selon Bejing

La stockage des données est composée de 6 (5 pour le caméscope) emplacements pour cartes P2. La fonction hot swap (opération à chaud) permet de remplacer n’importe quelle carte (sauf celle en cours d’enregistrement) en cours d’opération, offrant ainsi des capacités hors pair et un enregistrement non stop. Le Beijing Olympic Broadcasting a retenu des matériels de la gamme P2 HD de Panasonic pour les reportages de terrain.