Olympus Pen E-PM1 : hybride au chocolat chaud

Olympus Pen E-PM1 Olympus Pen E-PM1 L’Olympus Pen E-PM1 est un compact hybride 4 :3 qui se positionne en concurrent direct du Nikon 1 J1. L’idée de base reste la même : proposer un appareil photo hybride abordable et simple qui se destine à un large public. Mais vu la concurrence de la gamme hybride Olympus, il n’est pas certain que ce petit modèle plutôt mignon trouve vraiment sa place sur le marché.

L’hybride Olympus Pen E-PM1 n’est pas vraiment un appareil de spécialistes et on peut se poser la question : l’hybride est-il fait pour le grand public ? C’est ce que semble penser Olympus avec ce petit appareil photo au look ravageur. La version en métal anodisé chocolat que nous avons reçu est tout simplement craquante.

Acheter le Pen E-PM1 au meilleur prix

Un capteur connu

On retrouve dans le petit appareil Olympus ce bon vieux 12 mégapixels Live MOS qui officie sur toute la gamme Pen. On le trouvait déjà à l’œuvre par exemple sur le Panasonic GF3. Il délivre des images vraiment nettes, dans une gamme de sensibilité assez étendue. Les clichés conservent en effet une tenue suffisante jusqu’à 1600 ISO comme nous le verrons plus loin.

Lire le test complet avec EreNumérique

Olympus Pen E-PM1 Olympus Pen E-PM1
Olympus Pen E-PM1 : un boîtier mignon mais peu pratique

La qualité de fabrication contraste d’ailleurs beaucoup avec le plastique moyen de l’objectif. Le boîtier offre une ligne vraiment attrayante, mais ce qui est beau n’est pas forcément pratique. En l’occurrence, l’absence de grip pénalise la prise de vue. L’appareil a tendance à glisser des mains, surtout quand on le tient dans une seule lorsque l’on ajuste le zoom.

Le flash n’est pas intégré mais il est livré. Il faut le brancher sur le dessus. Ça a l’air fragile comme ça mais la connexion entre les deux appareils est relativement ferme. C’est plutôt rassurant.

L’écran est un classique 460.000 points, non tactile et non inclinable. Mais la simplification à outrance a ses limites et on en vient à ne plus trop savoir ce que l’appareil fait. L’absence de boutons de contrôles ne permet pas d’utiliser correctement les modes plus classiquement connus des amateurs de photographies, comme la priorité ouverture/vitesse. Il faut en passer par une combinaison complexe de menus pour changer l’ouverture par exemple. Autant dire que c’est inutile. Le système de menu se veut très grand public au premier niveau. Mais au second niveau, on retrouve un menu plutôt austère peu fourni en options avancées.

Acheter le Pen E-PM1 au meilleur prix

Olympus Pen E-PM1 Olympus Pen E-PM1

A l'essai

L’Olympus Pen E-PM1 reprend en grande partie les spécifications techniques du reste de la gamme Pen, y compris l’autofocus ultra rapide. C’est l’un des meilleurs du marché, avec des performances tout aussi appréciables en hautes comme en basses luminosités. Le déclenchement n’est pas silencieux en revanche. Les clichés sont d’ailleurs d’une grande qualité, avec une définition élevée. Personnellement, je ne suis pas un grand fan du format 4 :3. Les appareils photos exploitent généralement un format 3 :2 hérité de la pellicule en 24x36. Le format 4 :3, plus informatique est plus délicat à composer. Par exemple, la règles des 1/3, 2/3 ne tient plus et il faut revoir ses bases photographiques sans quoi on se retrouve bien trop vite avec des photos factuelles, plus proche de la documentation de constat d’assurance que de la photo d’art.

Lire le test complet avec EreNumérique

Olympus Pen E-PM1 Olympus Pen E-PM1

Bilan

Au final l’appareil Olympus Pen E-PM1 risque de trouver difficilement preneur. Certes, il est mignon et relativement performant compte tenu de son choix de capteur assez judicieux quoiqu’un peu rétrograde. Mais voilà, c’est un hybride, et donc un appareil plutôt destiné aux amateurs et quand on voir la difficulté de prise en main et le peu de commandes directes, on se dit qu’il y a de fortes chances que le photographe amateur s’oriente plutôt vers les modèles plus aboutis de la marque, et il aura raison de le faire.

Acheter le Pen E-PM1 au meilleur prix

Olympus Pen E-PM1 Olympus Pen E-PM1

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • jonathanfv@guest
    Hé, je pense qu'il faudrait spécifier plusieurs choses... La plupart des fonctions avancées sont disponibles, même le focus manuel qu'il faut programmer avec le bouton d'enregistrement de vidéos. Il existe aussi des prises qu'on peut acheter pour environ 34$ US (plus ou moins 25-30€).

    Aussi, il faut prendre en compte le prix. En Europe, il me semble cher, mais en Amérique du Nord, il peut se trouver à un prix relativement bas. Par exemple, je compte acheter le mien pour 299$ dans quelques jours. Avec ça, je vais acheter une bonne carte SDXC et une bonne prise que j'installerai dessus.

    S'il est vrai que le modèle manque de contrôles physiques pour les professionels, je pense qu'une personne comme moi peut y trouver son compte. Par exemple, je n'ai pas besoin de couvrir d'évènements, donc je ne devrai pas changer plusieurs paramètres en même temps pour avoir une photo parfaite. Je peux prendre mon temps pour prendre de bonnes photos, et je trouverai les meilleurs paramètres pour les fois où je devrai l'utiliser rapidement, et le laisserai dans cet état par défaut.

    Donc voilà, je pense que si on peut le trouver pour pas cher, ça vaut bien la peine. Pour le prix européen, peut-être pas. Pour le prix américain (399$ est le prix officiel d'Olympus au Canada, en ce moment), c'est très valable pour ceux qui sont nouveau et qui souhaitent surtout apprendre à mieux connaître le mode manuel de leur caméra et prendre de meilleures photos, tout en ayant pas énormément d'argent (je ne pourrais pas m'offrir un Sony Alpha Nex-X, un Leica M8 ou 9, ou même un Panasonic, donc l'entrée de gamme me fait très plaisir, SURTOUT si la différence avec les modèles deux fois plus chers vient surtout du contrôle).
    0