iPhone OS, Android, Windows Mobile 6.5 : quel OS pour son mobile ?

Une histoire d’homogénéité

Une longueur d'avance pour l'iPhoneUne longueur d'avance pour l'iPhoneOn le voit, à peu de choses près les trois OS permettent de réaliser les mêmes tâches. Ce n’est pas vraiment sur les fonctionnalités que se jouera cette triangulaire. En revanche, la différence se fera sur l’intégration de chaque fonction avec les autres. À ce petit jeu-là, l’iPhone est le roi, Android son prince. Windows Mobile reste en retrait pour une raison très simple, son interface par défaut étant peu convaincante, les constructeurs préfèrent utiliser une surcouche maison (comme le HTC Sense sur notre HD2 de test).

Windows Mobile en retard, jusqu'à la version 7 ?Windows Mobile en retard, jusqu'à la version 7 ?Les interactions entre fonctionnalités et leur intégration les unes aux autres sont ainsi très réduites. Mais la réelle différence se fait surtout sur les magasins d’applications. L’iPhone OS domine outrageusement le marché avec un choix pléthorique. Désigné comme le concurrent le plus sérieux d’Apple, Android n’a pas encore transformé l’essai. Malgré les prévisions très optimistes des analystes pour les prochaines années et le nombre de modèles disponibles, les ventes peinent encore à décoller. Et si le prochain vrai challenger de l’iPhone était finalement son rival de toujours : Microsoft et ses Windows Phone 7 ?

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
55 commentaires
    Votre commentaire
  • shellorcah
    Citation:
    Il est par exemple possible de sélectionner plusieurs photos dans un album et les envoyer dans un même e-mail. Impossible chez la concurrence.


    N'importe quoi... J'ai un HD2, et je peux faire la démonstration du contraire

    Citation:
    En revanche, Microsoft avait vraiment du travail avec le navigateur de Windows Mobile. Jusqu’à cette version 6.5, il était tout bonnement impossible de consulter un site de manière complète. Ce n’est désormais plus le cas, puisque la nouvelle version d’Internet Explorer se hisse enfin au niveau de la concurrence. Si la réactivité n’est pas encore son point fort, il reste toutefois tout à fait utilisable. Égalité sur le navigateur entre l’iPhone OS et Android.


    J'aimerai bien savoir pourquoi vous ne mentionnez pas la présence d'Opéra Mobile qui est fournit sur le HD2 et qui est bien plus réactif qu'IE, il gère le multitouch mais pas le flash lite 3 comme IE ?
    6
  • Dr_cube
    Pour moi la gestion des emails dans l'iPhone souffre d'un gros défaut : on ne peut pas sélectionner plusieurs emails pour les marquer comme étant lus. J'espère que ce problème sera réglé bientôt. De plus, j'aimerais retrouver mes boites aux lettres intelligentes sur iPhone...

    Pour le navigateur web, si l'iPhone et l'Android interprètent aussi bien les pages web, l'iPhone a l'avantage sur un point : l'interaction. Le zoom à deux doigts, le zoom intelligent en double cliquant sur une zone, le copier coller intelligent permettant de sélectionner une zone, etc. Bref, à l'usage Safari mobile reste meilleur.
    L'absence de Flash ne me dérange pas plus que ça, mais c'est sûr qu'il faudra faire un choix à terme : soit on fait des sites web pour mobiles sans Flash, soit on met Flash dans les mobiles, soit on autorise Flash sur les mobiles uniquement pour les applets conçus pour les mobiles. C'est la dernière solution qui me semble être le meilleur compromis.

    Pour Google Maps, même chose que pour le navigateur web : l'iPhone l'emporte sur l'interaction. Le zoom à deux doigts est plus satisfaisant que le zoom avec un slider ou des boutons +/-.

    Concernant l'App Store, il faut savoir qu'Apple utilise précisément le système 1-Click d'Amazon (Apple paye pour ça).
    L'iPhone garde une longueur d'avance pour les jeux dans la mesure où le matériel est quasi-unique et qu'il dispose d'un écran multi-touch. Faire un FPS sur un Android non multi-touch serait relativement plus délicat.

    Je suis d'accord avec la conclusion de l'article. Je pense qu'il est inutile de comparer chaque fonctionnalité pour en déduire un gagnant.
    L'iPhone n'est pas un bon smartphone parce qu'il peut faire 1000 choses. Il est un bon smartphone parce qu'il sait se concentrer sur ce qu'un utilisateur a besoin de faire en général.
    L'intégration avec iTunes, la simplicité de synchroniser toutes nos données, la simplification des paradigmes liés à l'utilisation d'un ordinateur (pas de gestionnaire de tâches, pas de système de fichiers, pas d'installation, d'ouverture/fermeture de logiciels, etc.) font que l'iPhone est réellement bon.
    Comme le disent tous ses détracteurs, les fonctionnalités proposées par l'iPhone étaient déjà présentes sur tous les smartphones pré-iPhone. Ce que l'iPhone a apporté n'est pas dans la liste des fonctionnalités.

    Pour l'avenir, je pense qu'Android et Windows Mobile 7 vont se battre très sérieusement. Les deux systèmes doivent se battre pour les mêmes constructeurs de téléphones. Selon-moi, Android a plus de chances de s'en sortir car il est parfaitement intégré à l'écosystème de Google et profite de ces services déjà bien répandus. Windows Mobile 7 arrive un peu tard et va certainement souffrir de quelques défauts de jeunesse, ce qui va reporter la bataille à 2011. Pendant ce temps Android aura le temps de s'améliorer. Si Microsoft arrive a réunir Windows, Windows Mobile, Xbox Live et Zune sous un même environnement de développement (Silverlight ?), et sous un même écosystème alors ils auront une chance de s'en tirer.
    Je pense qu'il ne faut pas oublier Palm non plus. Ils ont des difficultés financières pour le moment, mais ils ne sont pas à l'abris d'un rachat ou d'un investissement surprise. Leur produit n'est pas mauvais. Le seul problème c'est qu'il ne se démarque pas assez de l'iPhone, contrairement à Android et WM7 qui ont adoptés d'autres modèles.
    Quant à l'iPhone OS, je pense qu'Apple va le renommer. Il va peu à peu monter dans la gamme de produit d'Apple (télé, iPad plus grand, etc.). Il représente réellement l'aboutissement de tout ce que fait Apple depuis 30 ans. Pour la première fois, Apple a pu créer une rupture dans son système, et proposer une version totalement réécrite et revisitée de son système, sans se soucier de la rétrocompatibilité. Quand on compare l'iPhone OS à Mac OS X, on voit qu'Apple a pris beaucoup de recul. De plus Apple a pris le risque de se séparer de tous les paradigmes qu'elle avait elle-même instauré dans les années 80 avec le Macintosh.

    Encore une fois, la qualité de l'iPhone vient de la capacité d'Apple à faire du matériel, du système, des logiciels, et des services.
    — Matériel : l'écran multi-touch de l'iPhone reste encore le meilleur sur le marché, 3 ans après sa présentation. Apple fait maintenant ses propres processeurs (iPad et futur iPhone).
    — Système : l'iPhone OS jouit des 30 ans d'expérience d'Apple dans ce domaine.
    — Logiciel : Apple est experte en IHM et propose des interactions innovantes et des interfaces homogènes.
    — Services : synchronisation (iTunes + Mobile Me), iTunes Store, App Store, et maintenant iBook Store.

    En tout cas cette petite concurrence "entre amis" est assez intéressante. J'espère qu'ils vont bien se taper sur la gueule.
    Il est amusant de remarquer que les trois plus gros compétiteurs sur le marché des smartphone sont maintenant les trois géants du monde PC : Apple, Microsoft et Google. Tous les constructeurs de téléphones "historiques" semblent avoir capitulé dans la course aux OS.
    2
  • Anonyme
    Et le multitache?
    -1
  • Dr_cube
    @matilas :
    Concernant le multi-tâche, je ne connais pas assez WM6.5 pour me prononcer sur son cas. WM7 sera comme l'iPhone actuel.
    Concernant l'iPhone actuel et Android :

    Android propose un multi-tâche totalement libre : les développeurs sont libres de laisser tourner des services en tâche de fond. Il est impossible pour l'utilisateur de savoir si une application est ouverte ou fermée (à moins de télécharger un gestionnaire de tâches sur l'Android Market, ce qui ne viendra pas à l'esprit du premier pékin venu). Cette absence de transparence vis à vis de l'utilisateur est pour moi LE PLUS GROS DEFAUT D'ANDROID. Quand je quitte un jeu, je m'attends à ce qu'il soit fermé. Et bien non, il n'est pas fermé. Et si en plus il est programmé avec les pieds, je vais devoir supporter sa musique jusqu'au prochain redémarrage du téléphone !
    Bref, la solution d'Android n'est pas assez transparente pour l'utilisateur.

    Du côté de l'iPhone : L'iPhone OS est multi-tâche comme n'importe quel système moderne. Toutes les API d'Apple en tirent parti et permettent aux développeurs d'utiliser plusieurs flux d'exécution dans une même application. Par exemple, on peut scroller une page pendant que son contenu se charge. On peut aussi modifier le volume pendant qu'une vidéo se joue.
    Entre applications, seules les applications faites par Apple peuvent tourner en tâche de fond. Cela permet par exemple :
    — D'écouter de la musique,
    — De téléphoner avec une ou plusieurs personnes,
    — D'envoyer un gros email,
    — D'envoyer une vidéo sur Youtube,
    — D'envoyer des photos sur Mobile Me,
    — De recevoir des emails,
    — D'enregistrer du son,
    — D'être alerté d'un rendez-vous,
    — De télécharger des applications ou des mises à jour,
    — ...
    Pendant que l'on utilise n'importe quelle application sur l'iPhone.
    Cela permet déjà pas mal de choses courantes.
    Mais il reste le problème des messageries instantanées. Pour ce cas précis, Apple demande d'utiliser leur système de Push. Cela demande une connexion à Internet et n'est donc pas adaptée pour un réveil ou un simple agenda..
    Pour le reste, Apple préconise aux développeurs de sauvegarder le contexte lors de la fermeture de l'application et de le restituer à l'identique lors de la réouverture. Cela donne l'illusion à l'utilisateur que l'application n'a pas été fermée.

    Je pense qu'Apple va assouplir les règles avec l'iPhone OS 4.
    Toutefois, pour les jeux et autres applications temps-réel (réalité augmentée etc.) et pour privilégier l'autonomie et la stabilité, il est important d'avoir peu de processus en exécution.
    De plus, Apple devra privilégier la simplicité d'utilisation et la transparence. Alors qu'Apple a voulu simplifier l'utilisation des ordinateurs, il serait malvenu que l'utilisateur soit obligé de savoir ce qu'est un processus... J'espère qu'Apple a pris suffisamment de temps pour réfléchir à une solution acceptable pour les utilisateurs et pour les développeurs.
    1
  • bilox2000
    il faut avoir essayé le navigateur Skyfire sur Windows Mobile pour voir qu'il bat tous les autres, car lui supporte le flash, le java et et tout consort.
    http://www.skyfire.com/
    0
  • Anonyme
    donc une boutique avec 20000 applications c'est insuffisant, je me demande déjà quel interet qu'il y en ait autant, quel utilisateur va les parcourir :)


    Pour Dr_Cube:
    il me semble que le zoom à 2 doigts existe sur android
    la présence de flash et pour l'instant un avantage sur les navigateurs android, même si les videos devraient rapidement passer au html5

    itunes reste un problème pour nombre de possesseurs d'iphone qui ne sont pas du tout au point niveau informatique, le bon point par contre est apparemment la possibilité d'avoir 1 ou 2 heure de formation gratuites (offertes à l'achat)
    2
  • Dr_cube
    @palavas :
    Si les téléphones Android ont presque tous des écrans multi-touch, Android ne prend en compte le multi-touch que sur le Nexus One pour le moment. Il est loin d'être le téléphone Android le plus vendu pour l'instant. De plus, il est sous le joug d'une plainte pour violation de nombreux brevets et son futur est relativement incertain. Attendons donc que le multi-touch se généralise sur les téléphones Android.

    Pour le Flash, comme je l'ai dit il y a un problème d'IHM : les applets Flash actuels ont été conçus pour la souris et un grand écran. La plupart des applets Flash utilisent le drag, des touches de clavier, etc. Les utilisateurs d'un smartphone équipé de Flash peuvent donc se retrouver comme deux ronds de flan devant un applet Flash avec lequel ils ne peuvent pas interagir.
    Pour moi la solution consiste à autoriser Flash sur smartphone, mais à ne lui permettre de ne lire que les applets conçus spécialement pour mobiles, respectant des design guidelines précises. Cela obligerait les développeurs web à faire une nouvelle version de leur applet, mais cela permettrait aux utilisateurs de ne jamais se retrouver bloquer.
    C'est selon-moi le meilleur compromis.

    Sur iPhone il y a un autre problème avec Flash : Adobe s'est montrée incapable de développer une version stable et performante de Flash Player sur Mac OS X. Sur Leopard, le plugin Flash est responsable de 99% des plantages de Safari 4. Sur Snow Leopard, Apple a totalement isolé les plugins de Safari pour que Flash n'emporte plus tout le navigateur dans sa chute. Et lorsque Flash plante, Apple affiche un message accusant explicitement Flash Player. Perso ce player plante au moins une fois par jour chez moi.
    Pire encore, sur mon vieux MacBook Core Duo 2,66Ghz, Flash Player utilise 100% d'un coeur pour lire une simple vidéo Youtube 480p. Il fait même chauffer mon MacBook Pro plus récent. Le problème vient du fait qu'il n'utilise pas la carte graphique, contrairement à la version Windows de Flash Player.

    Bref, on comprend aisément la réticence d'Apple à aider Adobe... De plus, Apple cherche à pousser ses propres techno qui entrent en concurrence avec Flash par certains aspects.

    Je pense qu'on devrait en savoir plus jeudi.
    -1
  • valerien-569
    "Pour le navigateur web, si l'iPhone et l'Android interprètent aussi bien les pages web, l'iPhone a l'avantage sur un point : l'interaction. Le zoom à deux doigts, le zoom intelligent en double cliquant sur une zone, le copier coller intelligent permettant de sélectionner une zone, etc. Bref, à l'usage Safari mobile reste meilleur."
    Le browser par défaut d'android 2.1 intègre le multitouch. Motorola Milestone et d'autres plus ou moins récents sont sous 2.1

    "Pour Google Maps, même chose que pour le navigateur web : l'iPhone l'emporte sur l'interaction. Le zoom à deux doigts est plus satisfaisant que le zoom avec un slider ou des boutons +/-."
    Maps pour Android gére le multitouch pour peu que la techno du télélphone le permette.

    "L'iPhone garde une longueur d'avance pour les jeux dans la mesure où le matériel est quasi-unique et qu'il dispose d'un écran multi-touch. Faire un FPS sur un Android non multi-touch serait relativement plus délicat."
    Un Androphone qui ne gère plus le multitouch est chose rare dans les étalages.

    "L'iPhone n'est pas un bon smartphone parce qu'il peut faire 1000 choses. Il est un bon smartphone parce qu'il sait se concentrer sur ce qu'un utilisateur a besoin de faire en général."
    Tous les smartphones ne le font pas avec les différents stores ?

    "L'intégration avec iTunes, la simplicité de synchroniser toutes nos données, la simplification des paradigmes liés à l'utilisation d'un ordinateur (pas de gestionnaire de tâches, pas de système de fichiers, pas d'installation, d'ouverture/fermeture de logiciels, etc.) font que l'iPhone est réellement bon."
    Pour moi le problème de l'iPhone est la. iTunes bloque tout, pas de possibilté de faire disque dur externe, pas de possibilité de prendre, par exemple pour Android, un .apk et de l'installer direct sur le téléphone sans passer par le store.

    "Quant à l'iPhone OS, je pense qu'Apple va le renommer. Il va peu à peu monter dans la gamme de produit d'Apple (télé, iPad plus grand, etc.)."
    L'iPad est déjà un produit qui ne sert strictement a rien et qui n'a pas demandé autant de dev que ca. Les mecs ont pris "Paint", ils ont agrandis un iTouch et ont collé iPhone OS dedans.

    "Encore une fois, la qualité de l'iPhone vient de la capacité d'Apple à faire du matériel, du système, des logiciels, et des services."
    Je vais peut être te décevoir mais comme Google, Apple ne fait que du système. Le matériel est décidé en interne et sous traité, comme beaucoup de société informatique. Pour ce qui est des services et logiciels pour l'iPhone et l'iPad ce n'est pas Apple mais la communauté qui en fait le plus ;)

    "Android propose un multi-tâche totalement libre : les développeurs sont libres de laisser tourner des services en tâche de fond. Il est impossible pour l'utilisateur de savoir si une application est ouverte ou fermée (à moins de télécharger un gestionnaire de tâches sur l'Android Market, ce qui ne viendra pas à l'esprit du premier pékin venu)."
    Faux tu peu voir les application tournant en fond dans les menu intégré a Android. Les apps supplémentaire sont la pour faire la simplification de ce menu.

    "Quand je quitte un jeu, je m'attends à ce qu'il soit fermé. Et bien non, il n'est pas fermé. Et si en plus il est programmé avec les pieds, je vais devoir supporter sa musique jusqu'au prochain redémarrage du téléphone !"
    Il suffit de le fermer en allant dans le menu de l'applis (elle l'ont toutes si le dev a permit à sont application de tourner en fond) et de choisir "quitter" ou "fermer" :p

    "on peut scroller une page pendant que son contenu se charge. On peut aussi modifier le volume pendant qu'une vidéo se joue."
    Ce n'est pas ce que l'on appel du multitâche. Ce sont deux fonctionnalité de base et qui ne sont pas des taches mais plus des composantes de l'application elle même.

    "Entre applications, seules les applications faites par Apple peuvent tourner en tâche de fond. Cela permet par exemple :
    — D'écouter de la musique,
    — De téléphoner avec une ou plusieurs personnes,
    — D'envoyer un gros email,
    — D'envoyer une vidéo sur Youtube,
    — D'envoyer des photos sur Mobile Me,
    — De recevoir des emails,
    — D'enregistrer du son,
    — D'être alerté d'un rendez-vous,
    — De télécharger des applications ou des mises à jour,
    — ...
    Pendant que l'on utilise n'importe quelle application sur l'iPhone."
    Certains points ne sont pas tout a fait vrai. Je vais pas détailler ca risquerai d'être long

    "Pour le reste, Apple préconise aux développeurs de sauvegarder le contexte lors de la fermeture de l'application et de le restituer à l'identique lors de la réouverture. Cela donne l'illusion à l'utilisateur que l'application n'a pas été fermée."
    En effet ce n'est qu'une illusion. en aucun cas ce n'est du multitâche, pas mal d'applications Apple pour iPhone fonctionnent de cette façon aussi.

    "il serait malvenu que l'utilisateur soit obligé de savoir ce qu'est un processus..."
    Toute personne ayant un ordinateur, dans le cas d'un smartphone c'est dure de faire sans un ordinateur, sait ce qu'est un processus. La gestion des processus est autre chose mais le système de processus est lié a un ordinateur sont fonctionnement est forcément connu.

    "Sur iPhone il y a un autre problème avec Flash : Adobe s'est montrée incapable de développer une version stable et performante de Flash Player sur Mac OS X. Sur Leopard, le plugin Flash est responsable de 99% des plantages de Safari 4. Sur Snow Leopard, Apple a totalement isolé les plugins de Safari pour que Flash n'emporte plus tout le navigateur dans sa chute. Et lorsque Flash plante, Apple affiche un message accusant explicitement Flash Player. Perso ce player plante au moins une fois par jour chez moi.
    Pire encore, sur mon vieux MacBook Core Duo 2,66Ghz, Flash Player utilise 100% d'un coeur pour lire une simple vidéo Youtube 480p. Il fait même chauffer mon MacBook Pro plus récent. Le problème vient du fait qu'il n'utilise pas la carte graphique, contrairement à la version Windows de Flash Player.

    Bref, on comprend aisément la réticence d'Apple à aider Adobe... De plus, Apple cherche à pousser ses propres techno qui entrent en concurrence avec Flash par certains aspects. "
    Tout simplement faux !!! Apple ne permettera jamais a Flash d'être porté sur l'iPhone / iPad OS car la plus part des applications pour ces deux plateformes ont une page web en Flash qui permet l'accès a la fonctionnalité en question pour rien ou pour mois de sous que l'application validé par Apple. Du coups si le Flash est porté sur l'OS de la pomme Bill Gates rapportera moins d'argent.
    1
  • raon
    Pourquoi avoir pris l'Acer Liquid qui ne dispose pas d'Android 2.1? Pourquoi pas un N1 qui sert justement de vitrine à Google pour Android ?
    Si on prend l'Acer Liquid pour Android, il fallait prendre l'iPhone 2.0 sans MMS ou copier/coller, ainsi qu'un HTC HD simple...
    Et au passage, l'Android Market est à 40 000 appli, pas 20000...
    2
  • Dr_cube
    Je manque de temps donc je réponds rapidement :

    Citation:
    Le browser par défaut d'android 2.1 intègre le multitouch. Motorola Milestone et d'autres plus ou moins récents sont sous 2.1

    Je n'ai pas dit le contraire, mais c'est encore peu répandu. Comme je l'ai dit, il y a une plainte en cours donc attendons.

    Citation:
    Pour moi le problème de l'iPhone est la. iTunes bloque tout, pas de possibilté de faire disque dur externe, pas de possibilité de prendre, par exemple pour Android, un .apk et de l'installer direct sur le téléphone sans passer par le store.

    C'est vrai, mais c'est le choix simplificateur et sécuritaire d'Apple. "iPod + iTunes". On ne peut pas prendre l'un sans l'autre. Tant mieux si les autres constructeurs font autrement. Mais cette solution d'Apple a le mérite d'exister, et visiblement elle plait au plus grand nombre. Je pense que seuls certains geeks ont besoin d'utiliser autre chose. Ceux qui veulent juste utiliser l'appareil pour ce qu'il peut faire (écouter de la musique, jouer, etc.) n'ont pas besoin de pouvoir se passer d'iTunes.

    Citation:
    L'iPad est déjà un produit qui ne sert strictement a rien et qui n'a pas demandé autant de dev que ca. Les mecs ont pris "Paint", ils ont agrandis un iTouch et ont collé iPhone OS dedans.

    C'est toi qui te trompes. Premièrement, ta remarque subjective sur l'intérêt de l'iPad n'a pas un grand intérêt. Sur ce point je fais plus confiance à Steve Jobs, l'homme qui a révolutionné quatre industries, que toi, qui n'a rien révolutionné et n'a aucune expérience dans ce domaine.
    Pour ce qui est de la difficulté de fabrication, tu te trompes aussi. Apple a conçu son propre processeur (l'Apple A4), a designé la carte mère, la batterie, la coque, l'écran LED, etc. Ils ont un contrôle très fin sur tous les composants matériels qu'ils incluent dans leur produit. L'iPad est loin d'être un gros iPod touch (même si l'aspect final est très proche). Tu n'as visiblement aucune connaissance en ingénierie.. Résistance des matériaux, dissipation de la chaleur, équilibrage du poids, résistance aux chocs, etc. sont autant de paramètres à prendre en compte dans la conception d'un nouveau produit. Etant donné que l'iPad n'a rien à voir avec un iPod touch, cela a demandé un travail conséquent.
    Il est en allé de même sur le plan logiciel : si le système reste iPhone OS, Apple a considérablement enrichi UIKit et Cocoa pour proposer de nouvelles interfaces adaptées à l'iPad. Apple a visiblement fait beaucoup de R&D en IHM pour arriver à ce résultat. En particulier, il semble que la gestion du clavier soit réellement améliorée. Les développeurs peuvent désormais réellement personnaliser le clavier. Coupler cela avec leur système de suggestion automatique n'a pas dû être simple.

    Citation:
    Je vais peut être te décevoir mais comme Google, Apple ne fait que du système. Le matériel est décidé en interne et sous traité, comme beaucoup de société informatique. Pour ce qui est des services et logiciels pour l'iPhone et l'iPad ce n'est pas Apple mais la communauté qui en fait le plus

    Idem.
    Apple fait du matériel car elle conçoit le produit matériel. Mais Apple sous-traite évidemment la fabrication des transistor, de la mémoire etc. Quoi qu'il en soit Apple s'investit de plus en plus dans le matériel. Elle a racheté deux entreprises spécialisées dans les processeurs ARM. l'iPad possède un processeur ARM SoC conçu par Apple. Apple conçoit aussi ses batteries. Comme je l'ai dit, faire du matériel ne consiste pas à "fondre un processeur", mais bien à concevoir un produit électronique complet. Au même titre que Nintendo "fait du matériel" en faisant la Wii et la DS, Apple fait du matériel en faisant des Mac, des iPod, des iPhone, et des iPad.
    Le matériel est intégralement conçu chez Apple aux Etats Unis. Il est ensuite fabriqué à l'étranger.

    Citation:
    Faux tu peu voir les application tournant en fond dans les menu intégré a Android.

    Où se trouve ce menu ? Je ne l'ai jamais vu sur mes G1 équipés de Android 1.5 et 1.6.

    Citation:
    Ce n'est pas ce que l'on appel du multitâche. Ce sont deux fonctionnalité de base et qui ne sont pas des taches mais plus des composantes de l'application elle même.

    J'affirme que c'est précisément ce qu'on appelle du multi-tâche. Il y a multi-tâche dès lors qu'il y a deux flux d'exécution, indépendamment du fait qu'il y a partage de mémoire ou non.

    Citation:
    Certains points ne sont pas tout a fait vrai. Je vais pas détailler ca risquerai d'être long

    Pour moi, qui suit un utilisateur quotidien de l'iPhone, tous les points que j'ai listé sont vrais. Donc j'attends que tu détailles.

    Citation:
    Toute personne ayant un ordinateur, dans le cas d'un smartphone c'est dure de faire sans un ordinateur, sait ce qu'est un processus. La gestion des processus est autre chose mais le système de processus est lié a un ordinateur sont fonctionnement est forcément connu.

    Ma mère utilise un PC et un Mac, et elle n'a jamais entendu le mot processus et n'a aucune notion de ce que c'est. Comme il suffit d'un contre-exemple pour défaire ta généralisation abusive, cela prouve que ton argument ne tient pas.

    Citation:
    Tout simplement faux !!! Apple ne permettera jamais a Flash d'être porté sur l'iPhone / iPad OS car la plus part des applications pour ces deux plateformes ont une page web en Flash qui permet l'accès a la fonctionnalité en question pour rien ou pour mois de sous que l'application validé par Apple. Du coups si le Flash est porté sur l'OS de la pomme Bill Gates rapportera moins d'argent.

    Ce que j'ai dit n'est pas incompatible avec ce que tu dis. Mais je doute que Flash soit vraiment un manque à gagner pour Apple.. Une application gratuite sur l'App Store ne rapporte absolument rien à Apple (pour le moment (*)). Et comme il n'est pas vraiment possible de faire payer une applet Flash, ça ne fera rien perdre à Apple. Au final on pourra toujours faire plus et mieux avec une application native qu'avec une applet Flash intégrée dans un navigateur web.

    (*) : Apple pourrait gagner de l'argent sur les applications gratuites en proposant un Framework pour la publicité. En tant que régie publicitaire, Apple toucherait un pourcentage.
    1
  • valerien-569
    Pfoua les mecs de Apple te paye bien j'éspère.

    Pour en revenir à l'article et au site. Après avoir lu quelques autres articles Android/iPhone OS, je trouve que la partialité n'est pas le fer de lance de ce blog.

    Au revoir.
    1
  • Anonyme
    Mais ou est Nokia / Symbian ?
    5
  • Dr_cube
    Nokia s'est laissé distancer par Apple.. Ne voulant pas donner l'impression de "pomper", Nokia a d'abord décrété que les écrans tactiles n'étaient pas l'avenir des smartphone, et s'est donc empêtré dans une situation délicate. Aujourd'hui il est un peu tard pour s'y mettre, et ils n'ont pas forcément l'expertise en interne pour faire les choses vite et bien. S'ils sont toujours leader sur le marché des téléphones mobiles en terme de volumes de ventes, ils ont clairement manqué le coche des smartphones grand public.
    Leur plus grosse erreur a été de ne pas voir les choses venir. Apple a déboulée comme un chien dans un jeu de quilles. Lors de la présentation de l'iPhone j'espérais vraiment que Nokia alors sortir un truc de son chapeau, en disant "regardez ce qu'on vous prépare depuis 3 ans". Mais non, ils n'avaient rien fait. Et le pire c'est que même maintenant ils ne semblent pas trouver de solution pour contrer Apple, Google et Microsoft.
    0
  • sticoum
    Pour le multi-touch sur android, il faut deux conditions:
    1 écran capacitif
    2 l'OS 2.0 ou 2.1 éclair.

    J'ai un Acer liquid, j'ai récupéré une rom du liquid E, j'ai le multi-touch maintenant.
    1
  • epervieror
    @ Dr_cube

    Citation:
    "Je n'ai pas dit le contraire, mais c'est encore peu répandu. Comme je l'ai dit, il y a une plainte en cours donc attendons.
    "

    Sur ce point, il y aussi une plainte en cours contre Apple. Donc le multitouch pour l'iphone OS est aussi incertain que le multitouch pour Android.

    Citation:
    Mais je doute que Flash soit vraiment un manque à gagner pour Apple..


    Quelle mauvaise foi! La plupart des applications sont payantes... Par exemple combien coute l'application deezer par mois? Avec le flash, plus besoin de celle-ci
    2
  • Dr_cube
    @epervieror :
    J'ai un iPod touch depuis avril 2008 et un iPhone depuis août 2009. Les deux sont remplis d'applications dont je me sers tous les jours. (11 pages presque toutes remplies).
    Je n'ai payé qu'une seule application : l'Ocarina de Smule, 0.79€.
    Toutes les autres applications que j'utilise sont gratuites, ou ont été gratuites un certain temps (pendant des opérations promotionnelles).

    En outre, je trouve normal de devoir payer pour certains services rendus.

    Ce que je veux dire, c'est qu'avec l'App Store, les développeurs ont parfaitement le droit de faire des applications gratuites, au même titre qu'avec un applet Flash.
    Mais s'ils le veulent ils peuvent aussi faire des applications payantes, contrairement au Flash.
    Ils peuvent aussi faire des applications gratuites avec du contenu additionnel payant..
    Bref le modèle est beaucoup plus souple qu'avec Flash.
    Et ils disposent aussi d'une meilleure visibilité sur l'App Store.

    Et dans tous les cas, je ne vois pas en quoi c'est un manque à gagner pour Apple.


    Concernant la plainte sur le multi-touch, elle provient si mes souvenirs sont bons d'une entreprise coutumière de ce genre de plaintes.. Elle dépose des centaines de brevets pour ensuite attaquer les grandes entreprises et récupérer de l'argent. Je doute que cette plainte soit prise au sérieux par la FCC. Au pire ça se finira à l'amiable. Ca ne compromettra pas l'existence de l'iPhone.
    A l'inverse, dans le match Apple vs HTC/Google, les deux forces sont équivalentes, et ça peut faire bobo.
    -1
  • Anonyme
    c'est clair, pas très partial tout ca...
    si l'utilisateur se fiche de savoir ce qu'est un processus il se fiche aussi pas mal d'une plainte contre l'entreprise qui à fabriqué son téléphone!
    2
  • vladek
    Vous devriez faire attention a bien choisir vos imprimés-écran... car le HTC HD2 qui permet d'envoyer par Email plusieurs photos ou par MMS ou par Bluethoot. L'intégration de l'Email aussi au sein du système... Concernant l'outil Market (Appstore, Marketplace) il existe sur Windows mobile OpenMarket qui lui fournit une foule d'application gratuite. Mais il est vrai que sur ce coup la Iphone l'emporte haut la main, le fait qu'il y a qu'une plateforme d'application (avec tout dedans) c'est pas mal.

    Donc c'était juste pour dire qu'il n'y a pas que Marketplace sur Windows mobile. (et heureusement)

    Bref, vous prenez le HD2 comme test, mais vous parlez de Windows mobile, ce que le HD2 rend plus costaud. Reprenons l'exemple des Photos + Emails vous dites que Windows mobile ne peu envoyer plusieurs photos par mail. Alors que l'outil que vous avez en main pour les tests, si.

    Pour les personnes qui veulent s'acheter, un HD2 peut être induit en erreur.
    1
  • vladek
    virgule en trop oups
    0
  • [EvilNeo]
    @Dr_Cube :
    Est-ce que tu crois vraiment ce que tu dis, concernant Flash ? Adobe est à la tête du "format dynamique" (je ne sais pas trop comment apeller ça) le plus utilisé dans le monde, possède tout une gamme de logiciels à la qualité reconnue (photoshop pour ne citer que lui...), et serait incapable de dévelloper un player compatible avec les produits Apple ? J'ai du mal à y croire.
    Est-ce que tu penses vraiment que le fait que les "150 000" appli de l'app store peuvent pour la majorité être substitué à du flash entièrement gratuit n'y est pour rien ? En tout cas Adobe m'a eu l'air de faire beaucoup d'efforts en vue de l'implémentation de flash sur environement mac. Qu'une grosse boite soit incapable de coder ce que quelques hackers compétent font au petit dej m'étonne.
    1