Sony Ericsson P1i : un smartphone Symbian enfin rapide ?

Le plein de fonctionnalités

Sony Ericsson P1i

Comme n’importe Smartphone digne de ce nom, le P1i est capable de nombreuses choses. En plus de téléphoner, il gère bien entendu la visiophonie grâce à sa connexion 3G et sa caméra en façade. Le multimédia ne lui fait pas peur non plus, lecture de vidéo (MPEG-4, 3GP, Real et WMV) et de musique (MP3 et AAC). Autant dire que le système d’exploitation embarqué Symbian 9 et son interface UIQ 3 est capable de nombre de fonctionnalités.

Reconnaissance de cartes de visite

Une application très intéressante est le scanner de cartes de visite. En théorie, il suffit de prendre en photo une carte de visite, pour que le logiciel analyse le cliché et crée une nouvelle fiche de contact remplie de ces informations. Très séduisante sur le papier, mais au final décevante en pratique, cette application est encore trop peu mature et ne fournit pas des résultats fiables à 100%. Il faudra donc retoucher les fiches pour obtenir un résultat irréprochable.

Sony Ericsson P1iSony Ericsson P1i

Un capteur de 3,2 mégapixels valable ?

Sony Ericsson exploite au maximum son savoir-faire acquis dans la conception des modèles Cyber-shot (le K580i et ses 5 mégapixels arrivent bientôt sur le marché). En attendant, le P1i se contente de 3,2 mégapixels accompagnés d’un autofocus plutôt performant. Question qualité, on reste dans le domaine de l’honorable du moment qu’on n’utilise pas les photos dans leur dimension intégrale. Apparaît alors une pixellisation trop importante pour passer inaperçue.

Sony Ericsson P1iSony Ericsson P1iSony Ericsson P1i