Ils ont fait le peer to peer

Jamie thomas, celle qui se croyait invulnérable

RIAARIAA220 000 dollars pour 24 titres téléchargés, sans compter les frais de justice. C'est ce qu'a coûté le téléchargement à Jamie Thomas, la première internaute ayant comparu devant les tribunaux pour usage illégal des logiciels de peer to peer.

Pourtant, cette mère de famille a toujours nié être à l'origine des téléchargements. Son avocat, lui, évoquait une erreur de safenet, une société américaine  chargée de surveiller les réseaux pour le compte des maisons de disque.

Une résistante

Si elle est allée aussi loin dans le processus judiciaire, c'est que jamie thomas pensait depuis le début obtenir gain de cause. Elle a même préféré dépenser jusqu'à 60 000 dollars en frais de justice plutôt que de se plier aux exigences des majors du disque. C'est ce qu'avaient fait, jusque-là, tous les internautes poursuivis aux États-Unis. Plutôt que de se lancer dans de longs procès, ils avaient préféré reconnaître leur faute et trouver un arrangement avec les industriels, quitte à payer des dommages et intérêts.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
17 commentaires
    Votre commentaire
  • carated
    la guerre va commencer!
    1
  • Anonyme
    Pour le moment, la seule guerre que je vois, c'est celle du journalisme. Les pertes sont lourdes. On avait déjà perdu l'objectivité journalistique, puis l'exactitude des renseignements et l'aspect stylistique des articles en ont pris un coup. Aujourd'hui, c'est à l'orthographe que nos guérilleros de l'information s'attaquent...
    NB : De plus, ce système de commentaires plante une fois sur deux...
    2
  • Anonyme
    Il manque tout de même deux grands anciens dont l'un est toujours joyeusement vivant et l'autre ayant eu une carrière aussi brêve qu'intense : soulseek et audiogalaxy
    1
  • Anonyme
    En page 4 il y'a une grosse erreur, on ne dis pas programmateur mais programmeur...
    0
  • Anonyme
    il faut savoir si l'on fait le jeu de Bill GATES & de l'hégémonie ce Windows ou du logiciel libre, car le p2p à l'origine c'est la base de Linux
    2
  • jicete
    Le P2P ne va pas mourir, le téléchargement non plus...,mais je crois que la loi HADOPI ne va pas relancer quoi que ce soit,ceux qui télécharge de la musique, ne vont pas d'un jour au lendemain acheter ce qu'ils "prennent" sur le P2P... -idem pour les films
    Olivienne et sa bande aurait du il y a quelques années penser se mettre à niveau...Sarkozy,Olivienne ,Albanel et toute leur clique se sont lancer dans une aventure qui leur était dictée par les Majors, comment accepter les termes de cette loi uniquement pour satisfaire quelques personnes !et pas nécessairement protéger les artistes !
    Espèrent-ils que d'un jour à l'autre les "méchants téléchargeurs" vont stopper ...
    Je voudrais ètre quelques mois plus vieux pour constater le "bord.." que celà va déclancher.
    1
  • n1kk0
    Oh oui audigalaxy ! Que de souvenirs :) Dommage de ne pas l'avoir évoqué, tout centralisé avec une petite appli de téléchargement des morceaux choisis sur le site.
    1
  • jicete
    ...Soulseek, fonctionne très bien ! recherche google et voilà -pour les films: Vuze-azureus .mais !!! télécharger est un crime ai-je pu lire au début d'un film téléchargé sur usernext ! Quelques euros par mois et téléchargement super rapide.
    0
  • jicete
    Je viens juste de lire un article...je cite :

    - ""L'Allemagne rejette la riposte graduée-
    Le front se fissure autour de la riposte graduée. La ministre allemande de la justice, Brigitte Zypries l’a déclaré voilà peu aux médias d’outre-Rhin : « Je ne pense pas que (la Riposte Graduée) soit un schéma applicable à l'Allemagne ou même à l'Europe. Empêcher quelqu'un d'accéder à Internet me semble être une sanction complètement déraisonnable. Ce serait hautement problématique d'un point de vue à la fois constitutionnel et politique. Je suis sûre qu'une fois que les premières déconnexions se produiront en France, nous entendrons le tollé jusqu'à Berlin. ».
    Lors des débats du projet Hadopi au Sénat, la ministre se plaisait par exemple à rapporter ce sondage réalisé outre-Manche selon lequel près de 70% des personnes interrogées stopperaient les échanges illicites si leur FAI les contactait pour les menacer… Manque de chance pour Christine Albanel, David Lammy, ministre d'État chargé de la propriété intellectuelle a justement déclaré que le gouvernement écartait la voie de la législation pour forcer les FAI à déconnecter leurs abonnés. Quelle emprise pourra encore avoir ce sondage à l’Assemblée nationale lorsque le gouvernement anglais a lui-même décidé de l’ignorer ?""
    Alors vont-ils continuer à faire croire qu'il est possible de mettre cette réforme en place au niveau européen...
    0
  • loup_bxl
    Juste une petite rectification : torrentspy n'existe plus depuis le 28/03/2008 !
    Si vous avez l'esprit d'observation, leur sigle pourtant existe toujours !
    Allez donc voir chez speckly.com !
    0
  • smallseb
    @jicete, quelle est ta source s'il te plaît?
    Pour l'article en lui même, il y'a quelques manques qui ont été donnés plus haut. Et puis, il y'a l'avenir, et le présent.
    D'une part, aucune mention n'est faite de Feenet, pourtant incontournable des illégaltées du net.
    Ensuite, il y'a les tunnels VPN qui vont surement donner du fil a retordre à Hadopi;
    Enfin, les newsgroups, même pas une petite information là dessus? ou encore l'utilisation de google en moteur de recherche détourné pour les index de pages web sur lesquels se cachent des trésors...Donc quleque part Sergey Brin et Larry Page en sont aussi!
    0
  • jicete
    Bonjour,
    La source est PC INpact.com , Mardi 10 février 11.42 (http://www.pcinpact.com/actu/news/49010-allemagne-albanel-riposte-graduee-coupure.htm)
    Tant de possibilités ...pour surfer sans pouvoir ètre repérer mais quand même pas facile pour chacun de nous ... personellement je ne me considères pas comme un "criminel" et pourtant je télécharges...de toute manière si je n'avais pas "obtenu" ceci ou celà je ne l'aurai pas connu et je ne l'aurai de toute facon pas acheté !Ou est la perte de MONSIEUR NEGRE & Consort)
    Mais je crois que le problème de flicage, c'est beaucoup plus ! Savoir ce que chacun de nous fait et tous ces renseignements stocker dans une base de donnée ....etc
    Pendant que Roi Sarko et ses valets s'occupent de cela et amusent le peuple avec ces problèmes de "téléchargement",ils font en partie oublier les réels problèmes ( cout de le vie, dévaluation journalière,etc...)
    Je suis Belge, certes beaucoup d'autres problèmes ici, mais jusqu'à présent, les deux (très puissant)FAI (Belgacom et Telenet) on purement et simplement fermé la porte à la SAGEM.
    ALBANEL a fait beaucoup de vent, mais maintenant qu'il faut passer au porte feuille c'est autre chose ! qui va payer les couts de cet énorme travail ? les FAI... , ils ne paraissent pas ètre d'accord et je les comprends (10.000 lettres/jour!!!= 300.000 dossiers/mois ), le Ministère de la Culture avec les petits sous des contribuables, cela ne serait pas très convenable de payer pour se faire surveiller.
    Alors quand l'investiture du "ROI Sarko" qui pourrait décider seul de la pluie et du beau temps ,de quand il fera nuit et quand il fera jour !
    0
  • jicete
    A loup_bxl (bel ?)
    )merci pour speckly.com
    -1
  • loup_bxl
    jiceteA loup_bxl (bel ?))merci pour speckly.com

    Ouep, Belge !
    Et de rien pour speckly ! ;-)
    0
  • Buzhidao
    Citation:
    il aurait inondé la version bêta de son logiciel pour attirer les testeurs

    vous pouvez m'expliquer là ? je pige pas
    0
  • NicolBolas
    Petit rappel, parcequ'on dirait que tout le monde l'oublie : Internet, dans sa globalité, EST peer 2 peer. Tous les ordinateurs, serveurs surppuissants ou simple PC est capable des mêmes choses : échanger des données avec d'autres machines du réseau.

    C'est l'apparition de connexions fortement asymétriques (ratio de 1:20 de l'ADSL, à comparer au 1:16 du minitel), le NAT (partage de connexion par bidouillage des adresses) et les filtrages des FAI qui va à l'encontre de ce mode de fonctionnement, qui reste tout de même possible.

    Mais dans les années 70, on faisait déjà de la messagerie peer2peer avec Talk (sur telnet), et l'apparition des premières connexions permanentes (en 97 en France) a vu un grand nombre de petits FTP émerger. Ca allait d'un internaute à un autre, c'était du peer to peer.

    Les logiciels ont évolué, les débits plus élevés ont permis de nouveaux usages, mais le peeur to peer a toujours été et sera toujours le principe même de fonctionnement du réseau.
    0