De Napster à Pirate Bay : 10 ans de chasse aux pirates (1 sur 3)

CD-R + MP3 : un cocktail explosif

L’histoire du piratage numérique débute véritablement avec l’apparition d’un certain format de fichier : le MP3. Une chanson au format numérique ne pesait que quelques mega-octets, impensable. Dès lors, les mélomanes ne rêvent que d’une chose, pouvoir s’échanger ces petits fichiers et satisfaire leurs envies musicales. Les premiers graveurs « abordables » font également leur apparition à la toute fin des années 90 et le CD-R commence à être mal vu de certaines majors. CD-R + MP3 : un cocktail explosif.

Après le MP3... le DivX

Les compilations musicales regroupant une vingtaine d’albums sur une seule galette commencent à circuler sous le manteau. Mais la musique n’est pas le seul média touché. En 1999, un certain Jérôme Rota de Montpellier invente un format de compression vidéo révolutionnaire appelé DivX. Equivalent du MP3 pour l’image, le DivX permet de faire tenir un film entier sur un simple CD. Les producteurs de disques et de films commencent à tiquer, mais restent pour le moment relativement muets sur le sujet. Après tout, ces pratiques obscures ne concernent que quelques bidouilleurs passionnés et, tant que cela reste un courant alternatif, il n-y-a pas lieu de s’alarmer. Oui, mais voilà : Internet se démocratise et, avec lui, l’échange de fichiers. Le cauchemar de la RIAA (Recording Industry Association of America) va bientôt avoir un nom : Napster.

En juin 1999, alors âgé de 19 ans, le jeune diplômé Shawn Fanning propose gratuitement un logiciel d’échange de fichiers des plus excitants : chaque utilisateur partage sa musique et devient une source dans laquelle on peut venir directement s’abreuver. En quelques semaines, Napster devient un phénomène. Une gigantesque bibliothèque musicale se crée sur la Toile et l’échange de MP3 devient un loisir à échelle mondiale. La riposte de la justice ne se fera pas attendre…

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
12 commentaires
    Votre commentaire
  • nquere
    Chuis resté sur ma fin là :/
    -1
  • pocchami
    Ca tombe bien, c'est pas la fin
    0
  • samadhi69
    Article très intéressant, merci !
    0
  • flotintin59
    Sympa l'article ... ça rappelle des bons souvenirs !!
    0
  • collinmic
    trop envie d'avoir une suite à cet article... j voulais cliquer sur la page suivant mais y a plus...

    très bien rédigé en tout cas!
    0
  • charlyoleg
    Très sympa l'article, j'attend la suite avec impatience.

    Cependant je note une pierre manquante à l'édifice du "piratage" :
    En effet, le direct download, qui revient à la mode avec les rapidshare, megaupload & co, a connu son heure de gloire avant l'arrivée des plateformes P2P propriétaires Napster et Kazaa. Souvenez vous des nombreux sites de warez qui permettaient de télécharger certes des MP3, mais également jeux et applications !
    0
  • Exoseth
    Anonymous a dit :
    Chuis resté sur ma fin là :/


    La suite au prochain épisode comme on dit. :)
    0
  • darkpirater
    Lol!! The piratebay a fermer ces portes?

    Piratebay fermera jamais ces portes.Ils ont acheter une plateforme au milieu du Pacifique ou il n'y a aucune regles.

    Google a poursuivi Piratebay pour 10millions.Google a perdu car il n'y a aucune regle en plein milieu de nulle part.
    0
  • Exoseth
    Anonymous a dit :
    Lol!! The piratebay a fermer ces portes?

    Piratebay fermera jamais ces portes.Ils ont acheter une plateforme au milieu du Pacifique ou il n'y a aucune regles.

    Google a poursuivi Piratebay pour 10millions.Google a perdu car il n'y a aucune regle en plein milieu de nulle part.


    Non mais ça c'est une légende hein.

    Ils ont tenté d'acheter Sealand mais sans succès. Pareil pour cette pseudo ile du Pacifique. :)
    1
  • charlyoleg
    Oui bien sûr, d'ailleurs ils ont fait la manche au carrefour en bas de chez eux pour obtenir les 750 millions de dollars demandés pour sealand.
    0
  • Dimitri Charitsis
    Chers lecteurs,

    la seconde partie de ce dossier fleuve consacré au piratage vient d'être publiée : http://www.infos-du-net.com/actualite/dossiers/205-piratage-p2p-histoire.html

    Bonne lecture
    0