7 notebook et netbook à moins de 500 €

2008 fut l’année de la crise financière. Plus rien ne devait plus être comme avant, commentaient certains journaux. Le domaine de l’informatique a su s’adapter à cette situation extraordinaire grâce à l’idée d’Asus de créer une machine ultraportable à moindre prix. Le strict minimum est embarqué sur l’Eee PC premier du nom. Un processeur peu puissant et un espace disque plus que faible (4 Go). L’UMPC était né auprès du grand public.

Quand le netbook rencontre le notebook

Un concept simple : apporter une configuration minimum pour accéder à Internet et effectuer des tâches courantes telles que regarder un film, des photos, écouter de la musique ou encore saisir du texte. Près d’un an après, de nombreuses marques se sont mis à l’ultraportable à bas prix n’excédant pas les 500 €. Ceux-ci font un tabac surtout grâce aux performances du processeur basse consommation d’Intel : l’Atom. À côté de cela, on trouve également chez les fabricants, des ordinateurs portables classiques, 15,6 pouces et 17 pouces, qui s’affichent à des prix voisins de ceux des UMPC. Alors que prendre. Les étrennes sont tombées et pour ceux qui veulent un ordinateur portable, il va bien falloir faire un choix. UMPC ou PC portable ? Pour le savoir, nous avons testé et comparé 4 UMPC et 3 notebooks.

Protocole de test

Nous avons tout d’abord testé les performances des machines sous PCMark 05. Ce test n’a pas fonctionné sur tous les modèles. À ces scores, il faut également ajouter ceux obtenus en jeu avec Hidden&Dangerous 2. Ce jeu de 2003 est assez âgé pour fonctionner dans de bonnes conditions sur les portables de ce comparatif. Le son est un élément important pour ces ordinateurs polyvalents. Pour mesurer la qualité de cet élément, nous avons utilisé deux musiques fournies avec Windows Vista. La lecture vidéo a été testée avec un épisode de The Big Bang Theory en MPEG-4. Enfin, nous avons pu mesurer l’autonomie des différents PC à l’aide de Battery Eater 05.