8 ordinateurs portables pour la rentrée

Les points importants

L'autonomie, elle compte

Pendant longtemps, l’autonomie n’était pas vraiment un critère de choix, car pour en avoir il fallait faire de gros sacrifices en termes de performances. Aujourd’hui ce n’est plus le cas et les constructeurs font de gros efforts pour réduire la consommation et ainsi augmenter l’autonomie. Si la puissance reste un facteur important dans le développement d’un ordinateur portable, la consommation est également fondamentale.

Tous les composants sont aujourd’hui concernés, du processeur au disque dur en passant par la carte graphique. Cette dernière peut par exemple s’éteindre automatiquement lorsqu’elle n’est pas utilisée. De même, tous les écrans bénéficient à présent de la technologie LED afin de grappiller de précieux watts. Autant d’efforts sont faits pour une raison : l’autonomie est une donnée fondamentale même si on ne s’en rend pas compte à l’achat. En effet si elle n’est pas visible et demeure un concept abstrait, à l’usage vous verrez que l’autonomie est un paramètre essentiel.

Même si vous avez choisi un grand ordinateur, vous pourrez être amené à l’utiliser partout dans la maison et c’est vite pénible d’avoir à le brancher à chaque fois, sans parler de la terrasse ou du jardin. Évidemment, plus votre notebook sera nomade et plus la notion d’autonomie sera cruciale. Pour un ordinateur de 15 pouces et plus, n’acceptez pas de descendre sous les trois heures d’autonomie. Et sur un 15 pouces fin qui peut s’emporter partout, exigez cinq heures. Un ultraportable doit lui avoir au minimum cinq heures d’autonomie et 10 ne seront pas du luxe.

Le meilleur compromis

Un ordinateur 15,6 pouces 16/9 conviendra parfaitement à tous les usages et offre un excellent confort visuel, que ce soit pour travailler pour surfer ou encore pour regarder des photos ou un film. Et si vous optez pour un modèle ultra-fin ce que nous vous conseillons, vous pourrez en plus l’emporter facilement en déplacement avec un poids situé sous les 2,7 kg.

Pour le processeur, un Core 2 Duo fera parfaitement l’affaire, mais si vous voulez avoir des performances maximales associées à une bonne autonomie, n’hésitez pas et prenez un Core i3, voire i5. Si en revanche votre usage se limite à la bureautique et au multimédia passif, vous pouvez sacrifier un peu de performances et vous contenter d’un processeur ULV basse consommation qui offre plus d’autonomie. Si vous voulez jouer, optez pour une carte graphique dédiée désormais disponible même sur certains modèles ultra-fins. 3 Go de mémoire et 320 Go de disque dur sont le minimum requis. Selon les performances et la finition, la fourchette de prix ira de 500 à 900 euros environ.

Plus de tests d'ordinateurs portables avec notre partenaire TestNumérique

La mémoire et le disque dur

Ce sont deux arguments qui sont toujours utilisés massivement par les constructeurs et les magasins pour différencier des offres autrement très proches. Il ne faut surtout pas se focaliser dessus. Commençons par la mémoire. Dans sa version standard (32 bits), Windows ne sait pas gérer plus de 3 Go et c’est donc la valeur qu’il faut viser. Deux peuvent suffire, mais vous sentirez la différence et au regard de l’écart de prix de prix, autant ne pas se priver. Aller au-delà n’a d’intérêt que si la version 64 bits de Windows est installée. 4 Go apportent alors un peu plus de confort pour la retouche photo et le montage vidéo. 

L'ultraportable idéal

Si vous voulez emporter votre ordinateur portable régulièrement dans vos déplacements, le 13 pouces ultraportable représente le meilleur choix. Cette taille d’écran apporte un confort suffisant et la taille du clavier est standard. Optez de toute manière pour un modèle ultra-fin dont le poids n’excède pas 1,7 kg. Ainsi, il se fera vraiment oublier.

Pour l’autonomie, elle devra se situer quelque part entre six et 10 heures. Pour le processeur, si vous voulez vraiment de la puissance et aucun ralentissement, optez pour du Core i3, sinon un Core 2 Duo fera parfaitement l’affaire. Pour un usage standard, un processeur basse consommation ULV double-cœur peut suffire sans problème tant que vous ne sortez pas de l’usage Web, bureautique et multimédia passif. L’absence de graveur DVD vous fera gagner quelques précieux grammes et aujourd’hui on peut s’en passer facilement. 3 Go de mémoire et un disque dur d’au moins 250 Go sont de rigueur. Vous trouverez un tel ordinateur dans une fourchette de prix qui va de 500 à 800 euros, selon les performances et le luxe de la finition.

Un écran qui brille

L’écran est un élément essentiel, c’est évident. À ce jour, les dalles brillantes ont pris le pas sur le mat qui offre un rendu moins flatteur, mais qui s’avère autrement plus pratique, notamment au soleil. En effet, avec un écran brillant, il faut faire avec les reflets dans pratiquement tous les cas de figure et même s’abstenir d’utiliser son ordinateur en extérieur. Par ailleurs, le contraste, le rendu des couleurs et la profondeur de noir sont autant d’éléments qui conditionnent le confort et deviennent fondamentaux lorsqu’il s’agit de photo.

Nous mesurons ces paramètres lors de nos tests, mais vous pouvez aussi vous en faire une idée en magasin. Pour cela, il suffit de charger quelques photos que vous connaissez bien sur une clef USB et de demander à pouvoir les regarder sur l’ordinateur que vous envisagez d’acquérir. Ensuite, ne négligez pas les angles de vision. Il faut quand même pouvoir se déplacer par rapport à l’axe sans perdre trop en rendu, car sinon il faudra toujours être parfaitement en face avec la bonne inclinaison ce qui est pénible à l’usage. 

Un mot enfin sur la résolution des écrans qui peut varier, notamment sur les 15 pouces et plus. Plus elle est élevée et plus les images seront détaillées. De plus, vous pourrez afficher davantage d’informations avec par exemple des colonnes et des lignes supplémentaires dans un tableur. De même, la résolution est Full-HD (1920 x 1080) elle conviendra particulièrement bien aux films Blu-ray. Toutefois, vu la taille de l’écran, le bureau et la police de caractères seront aussi plus petits, ce qui ne conviendra pas forcément à tous.