[Test] Powershell Controller : que vaut la manette iOS de Logitech ?

Batterie additionnelle et son

Logitech ne se contente pas de fournir qu’une manette aux consommateurs. S’adressant aux joueurs, le groupe suisse sait pertinemment que les jeux vidéo consomment beaucoup d’autonomie. Aussi, il a placé une batterie additionnelle sous le logement accueillant l’iPhone ou l’iPod Touch. Plate, elle a une capacité de 1500 mAh.

En actionnant son commutateur, elle se met à charger l’iDevice en place. Pour la charger, on trouve un port microUSB sur une tranche de la manette. Un simple câble peut charger la batterie additionnelle et même celle de l’iPhone. Une très bonne initiative qui permet de ne pas se retrouver à court de batterie, un câble microUSB étant beaucoup plus répandu qu’un câble Lightning.

Quid du son ?

Le PowerShell de Logitech ne dispose d’aucun haut-parleur intégré. Tout le son diffusé est celui de l’iPhone. De facto, il sort donc uniquement par une ouverture faite sur la partie droite de l’accessoire. Pour 99,99 euros, c’est vraiment regrettable.

Néanmoins, ceux qui jouent au casque sont plus gâtés. Logitech fournit un adaptateur minijack dans la boîte. À brancher sur le côté du PowerShell Controller, il est coudé. Cette forme et sa longueur permettent de ne pas dégrader la prise en main de l’appareil. Une très bonne idée, selon nous.

Verdict : une manette et une batterie externe dans un seul appareil, Logitech marque un point. Par contre, côté audio, des haut-parleurs auraient été agréables pour 99 euros.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire