[Test] PS4 : que vaut la nouvelle console de Sony ?

Jeux : line-up, installation et graphismes

Voici la partie la plus importante de ce test. Sony l’a bien compris en dessinant les menus de la PS4 : le but principal d’une console est de jouer.

Peu de temps avant la sortie des consoles de nouvelle génération, chaque constructeur a dégainé son line-up, soit les jeux disponibles au lancement des machines. Microsoft a été beaucoup plus généreux que Sony en termes de quantité avec plus d’exclusivités à son catalogue.

La firme nipponne ne propose que trois titres réservés à la PS4, dont un jeu PSN. On compte ainsi Killzone : Shadow Fall, Knack et Resogun. Le reste de la liste se compose de Call of Duty : Ghosts, Assassin’s Creed IV, Fifa 14 ou encore Need for Speed Rivals. C’est un peu maigre pour se différencier tout en sachant que la PS4 n'est pas rétrocompatible avec les jeux PS3. Seuls les titres disponibles sur les deux plateformes donnent droit à des réductions sur le PSN de la PS4 pour peu que l'utilisateur les ait achetés sur PS3. Sony a néanmoins précisé fin octobre via son blog que 180 jeux étaient en développement pour la PS4 dont 24 seront exclusifs à cette plateforme. La tendance pourrait donc s’équilibrer avec ce petit coup de fouet. En attendant, le chaland qui cherche une nouvelle console aujourd’hui aura plus de choix du côté de Microsoft.

PS4 : les conditions de revente et de prêt des jeux

Jeux disponibles en version boîte

  • NBA 2K14
  • Call of Duty: Ghosts
  • Skylanders Swap Force
  • Need for Speed Rivals
  • Battlefield 4
  • Madden NFL 25
  • FIFA 14
  • NBA Live 14
  • Killzone: Shadow Fall
  • DriveClub
  • Knack
  • Assassins Creed 4: Black Flag
  • Just Dance 2014
  • LEGO Marvel Super Heroes

Jeux disponibles en téléchargement

  • Basement Crawl
  • Pool Nation Extreme
  • Contrast
  • Warframe
  • Pinball Arcade
  • War Thunder
  • N++
  • Minecraft
  • DC Universe Online
  • PlanetSide 2
  • Counterspy
  • Resogun
  • Flower
  • Doki Doki Universe
  • Hohokum
  • Tiny Brains
  • Super Motherload
  • Blacklight: Retribution

Installation obligatoire

Une fois les jeux achetés, il faut encore les installer. Oui, ce qui était aléatoire en fonction du titre sur PS3 est une obligation sur PS4 (comme sur Xbox One, d’ailleurs). Ne criez pas au scandale, Sony a géré cette facette d’une main de maître. Comptez 37 secondes pour les 21,2 Go d’Assassin’s Creed IV, 33 secondes pour FIFA 14 (9 Go) ou encore 29 secondes pour les 15,9 Go de Need for Speed Rivals. Ce sont des temps records bien plus légers que les 3, 5, 10 voire les 30 minutes réclamées par certains jeux Xbox One.

Cette partie nous permet d’aborder le poids des jeux. Entre 33 Go pour Call of Duty Ghosts, 39 Go pour Knack et 41 Go pour le nouveau Killzone, les jeux de la PS4 pèsent lourd. À ce train, le disque dur de 500 Go (407 Go effectifs, le reste étant occupé par le système) de la console sera vite rempli. À noter aussi que les screenshots et les vidéos occupent également de la place sur le disque. À titre d’exemple, une vidéo de 15 minutes pèse déjà 700 Mo. Heureusement, Sony accepte que l’on change le disque dur de la PS4. Pour cela, il suffit de déclipser la partie brillante de la console pour atteindre son emplacement. On peut alors opter pour un SSD, mais les premiers tests montrent qu'il n'accélère pas grandement les chargements.

ResogunResogun

Graphiquement, pas mal

Avec la nouvelle génération, les consoles affinent leurs graphismes. Désormais, on a droit de jouer en 1920 x 1080 pixels. Jusqu’alors, les jeux développés sur Xbox 360 et PS3 ne s’affichaient qu’en 720p. Plus définie, l’image des jeux PS4 montre aussi plus ses détails. Là, on est encore éloigné du résultat escompté. On trouve beaucoup d’aplats de textures dans Killzone : Shadow Fall, par exemple. Les effets de lumière, par contre, sont saisissants, tout comme l’eau dans Assassin’s Creed IV.

Assassin's Cree IVAssassin's Cree IV


Autre observation que nous avons pu faire, certains titres du lancement de la PS4 présentent de forts ralentissements. On est loin des 60 fps idéaux. Ainsi, Killzone ou encore Need for Speed Rivals ont tendance à saccader durant les phases d’action, lorsque de nombreux éléments sont affichés ou qu’un décor trop profond s’illustre. De plus, ajoutons que malgré la haute définition de l’image, elle n’est pas exempte d’aliasing, cet effet escalier que l’on observe sur le bord des textures. C’est notamment le cas dans Need for Speed Rivals, Killzone et plus légèrement dans Call of Duty. Knack est sans doute celui qui s’en tire le mieux. Un framerate constant et élevé, des textures cartoon efficaces et soignées, sans aliasing ni textures choquantes.

KnackKnack

Un meilleur visuel dans quelques années

Tout comme la Xbox One, la PS4 est architecturée autour d’un processeur X86, le même type qu’utilisent les ordinateurs. Aussi, ce devrait faciliter le travail des développeurs habitués à manier du code pour des jeux PC. Contrairement aux titres développés pour Windows, les studios n’ont pas à intégrer les différents composants du marché, mais doivent se cantonner à ceux installés dans la PS4 et la Xbox One. Comme à chaque génération de console, il faut laisser un peu de temps à ces concepteurs d’appréhender les machines sur lesquelles ils vont travailler durant les prochaines années. Le résultat d’un line-up de lancement ne peut donc pas être le reflet de ce que donnera une machine dans trois, quatre ou cinq ans. Si le résultat sera bien sûr toujours en deçà de celui du PC, qui est évolutif, il ne peut que s’améliorer jusqu’à la prochaine génération.

Un exemple simple : mettez Resistance : Fall of Man et GTA V face à face. Plus de six ans séparent ces deux jeux sortis sur PS3. Le rendu graphique est incomparable. Cette comparaison montre bien le potentiel des consoles de jeu lorsque les moteurs et les codes sont optimisés.

Resistance (2007) vs. GTA V (2013) sur PS3Resistance (2007) vs. GTA V (2013) sur PS3

Bilan : Le line-up de lancement de la PS4 est maigre comparé à la concurrence. Néanmoins, de nombreux titres exclusifs devraient arriver, selon Sony. Pour les jeux disponibles, rares sont ceux qui n’ont aucune tare graphique. C’est le lot de toute nouvelle console. Les premiers jeux doivent récolter les pots cassés.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • Peeder
    Tres bon guide merci beaucoup en espérant l'avoir demain :)
    1
  • karigura
    "les précommandes de la PS4 n’ont pas tardé à fondre comme neige au soleil." Ecrit ainsi, ça voudrait dire que ça diminue !
    2
  • Rorothermidor
    Bonjour,
    C'est une machine intéressante à plus d'un titre au niveau technique, et pour une société comme SONY, une manne providentielle.

    En dehors de ses capacités, elle est toutefois très verrouillée et possède de nombreuses limites, à l'instar de la XBox one, qui font que le jeu se transforme en pompe à fric moins sympathique qu'autrefois, le bon vieux temps des megadrive, super NES pour lesquelles lorsqu'on achetait un jeu, il était complet, sans achat in app, sans la moindre option payante. Aujourd'hui, j'ai beaucoup de mal à acheter un jeu sans trouver pléthore d'add ons à acheter en ligne (même sur PC).

    Je vais attendre un an, qu'on voit arriver des jeux à bas prix, jeux qui seront ceux du line up de lancement mais à 20€ +des add ons à moitié prix au lieu de 70+add ons au prix fort... De toutes manière il n'y en a pas en magasins, tout est déjà parti.
    2