Plongez dans la réalité augmentée

Que permet la réalité augmentée ?

Nous avons déjà vu ce qu’était le principe de réalité augmentée : permettre d’intégrer des éléments virtuels en 3D dans un décor réel, le tout à travers l’objectif d’une caméra. Mais quelles applications concrètes utilisent une telle technologie à l'heure actuelle ?

En effet, si des présentations plus qu’alléchantes ont déjà été présentées par Microsoft, par exemple, avec son projet Natal sur Xbox 360, cela n’est encore qu’un projet qui ne devrait pas arriver sur nos consoles avant 2010 ! Mais il existe bel et bien des exemples d’applications en fonctionnement, et ceci à grande échelle. L’exemple le plus parlant, et certainement le mieux représentatif, serait l’attraction « Les animaux du futur », présente actuellement au Futuroscope de Poitiers. Il s’agit tout simplement de la première attraction de ce type au monde à être basée entièrement sur de la réalité augmentée.

 



Le principe est simple : le visiteur prend place dans un siège, qui circule automatiquement le long d’un rail. Il se voit confier une paire de jumelles électroniques, un capteur est placé sur sa main, et il se trouve alors face à un décor tout à fait classique. C’est une fois les jumelles sur le nez que l’attraction prend tout son intérêt : celles-ci génèrent en trois dimensions les fameux animaux imaginés par les concepteurs de l’attraction, et le visiteur peut donc voir les créatures virtuelles se déplacer dans un décor réel, juste devant lui. L’interactivité est au rendez-vous, puisqu’il lui est possible de lancer des objets tout aussi virtuels à ces animaux, et d’observer alors la réaction de ceux-ci.

Mais la réalité augmentée peut également s’articuler autour de la reconnaissance de visages ou d’objets. Ainsi, Total Immersion s’est associée à une marque de jeux de constructions afin de permettre, lorsque la boîte du jeu est présentée devant une borne spécifique, de voir l’édifice à monter soi-même contenu dans la boîte, le tout modélisé en trois dimensions sur l’écran. D’autres exemples concernent entre autres une borne du même type, face à laquelle une personne présente verrait des modifications apportées à son visage par le biais du logiciel...