Retour vers le Futur : ce qui est vrai 30 ans après

Les lunettes connectées

Lorsque l’on regarde plan par plan chacune des innovations qu’avaient imaginé Robert Zemeckis et Bob Gale en 1989, on ne peut qu’être étonné de la justesse de leur vision. De l’Hoverboard à la voiture volante, en passant par la tablette tactile ou les appels vidéo, ils avaient tout prédit, ou presque. Et même les lunettes permettant de passer des coups de fil sont aujourd’hui avérées, alors qu’on était bien loin de pouvoir envisager une telle technologie dans les années 80.

Dans le film

À de multiples reprises, on peut apercevoir les héros de Retour vers le futur 2 porter toutes sortes de lunettes qui semblent dotées d'un écran. Il y a tout d’abord le Doc, dès la scène d’introduction, qui débarque du futur avec des lunettes auxquelles est raccordé un petit micro. Les lunettes lui servent donc à communiquer, peut-on en déduire. Mais il y a encore mieux. Une demi-heure plus tard, on peut voir les enfants de Marty porter eux aussi d’étranges lunettes, qui leur permettent, entre autres, de recevoir des appels.

Dans la réalité

Impossible de ne pas penser aux Google Glass lorsque l’on voit les différentes scènes précédemment évoquées. Si l’on ignore les différents usages des modèles portés par Marty et le Doc dans Retour vers le Futur 2, on sait néanmoins qu’elles permettent de recevoir des coups de fil, ce qu’offrent également les Google Glass. Il faut bien évidemment les coupler à un smartphone en Bluetooth, un élément que le film de Robert Zemeckis n’avait pas prédit, mais l’usage est finalement similaire.
Le film n'avait cependant pas prédit que les lunettes seraient connectées à Internet, qu'elles projetteraient diverses informations sur l'environnement de son utilisateur (réalité augmentée) ni le... quasi-bide des Google Glass.

Démonstration des Google Glass lors du Google I/O de 2012.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire