2001-2007 : la saga iPod en images

iPod nano : la séduction ultime

En septembre 2005, c’est lors d’un évènement spécial que Steve Jobs présente le successeur de son iPod mini. Il le sort alors de sa poche de jean, mais pas celle que l’on croit. Il s’agit de la plus petite destinée habituellement aux briquets.

Une taille de guêpe

Le nano pèse alors seulement 42 grammes et mesure un peu moins de 7 millimètres d’épaisseur. Cette prouesse est réussie grâce à l’emploi de mémoire flash (un peu comme celle des appareils photo) plutôt que d’un disque dur, bien plus imposant. Mais la miniaturisation a ses limites et l’iPod nano ne propose plus qu’une capacité de 2 et 4 Go complétées par une version 1 Go, en février 2006. Son autonomie se réduit aussi de 18 à 14 heures par rapport au mini.

La seconde génération prend des couleurs

La seconde version de l’iPod nano sortira un an plus tard, en septembre dernier. Apple allie alors la taille du nano au fun du mini avec la réintroduction des coques colorées. La gamme se décline en un modèle 2 Go argenté, trois modèles 4 Go rose, vert et bleu ; et un modèle noir haut de gamme de 8 Go. Quant à l’autonomie, elle explose à 24 heures, de quoi rendre l’iPod encore plus mobile.

Enfin, une version rouge labellisée (PRODUCT) RED aux couleurs d’une association humanitaire sera commercialisée octobre 2006 en version 4 et 8 Go. Une partie du prix de vente de cette version rouge est donc redistribuée au Fonds Mondial de lutte contre le Sida en Afrique.