Quand la science-fiction se trompe de futur

Running man

Adapté du roman de Stephen King, Running Man est très proche d’un film d’Yves Boisset sorti quatre ans avant (en 1983) : Le Prix du danger. Le principe est similaire : une émission télévisée engage contre sa volonté un détenu qui doit échapper à des tueurs lancés après lui. Visionnaire sur le principe de la télé-réalité, le film qui se déroule en 2017 l’est un peu moins concernant les technologies. Les écrans sont toujours des modèles CRT, les véhicules ont un design futuriste déjà démodé et les prisonniers sont capturés avec des filets à une époque où le Taser devrait équiper toutes les forces de police.