LG Secret KF750 vs Samsung U900 : duel de tactiles

Le tactile pour tout le monde

Le tactile est désormais sur tous les fronts. Si beaucoup de téléphones tactiles existaient déjà avant l’iPhone, il faut admettre que ce dernier a largement démocratisé la chose, ce qui est d’ailleurs étonnant pour un téléphone à 400 euros. Pourtant aujourd’hui plus aucun constructeur ne peut se passer d’une telle interface dans sa gamme, mis à part Nokia qui n’a clairement pas su prendre le train en marche (on attend toujours son Tube qui ne sortira vraisemblablement que l’année prochaine).

Les Coréens ont quant à eux bien compris l’engouement du grand public pour la chose. Ils commercialisent ainsi en même temps deux modèles exploitant chacun le tactile à sa façon, mais étant voués à être deux best-sellers pour les deux constructeurs. Revue du LG Secret KF750 et du Samsung U900 en détail.

Autonomie

Les constructeurs coréens n’ont vraiment pas la meilleure réputation du monde en terme d’autonomie. Samsung s’est notamment retrouvé très souvent en porte à faux sur ce terrain, au point de compenser cette faiblesse en fournissant parfois deux batteries avec certains de ses modèles.

Avec des batteries de 1000 mAh pour le Samsung et seulement 800 mAh pour le LG, nous avions donc de bonnes raisons de croire que ces deux appareils seraient sous la barre habituellement constatée des 3 heures d’autonomie en communication. Mais autant avouer tout de suite que des progrès en terme de consommation ont été réalisés chez ces deux constructeurs.

Ainsi, le LG et sa batterie de faible puissance atteignent ces trois heures, tandis que le Samsung les dépasse à peine de dix minutes. Une véritable performance pour ces deux mobiles, c’est même l’une des surprises de ce comparatif.

Fonctionnalités basiques

Il faut bien reconnaître qu’à part leurs fonctionnalités tactiles, qui sont détaillées dans notre vidéo, ces deux modèles ne sont pas les plus étoffés de leur gamme, mais respectent tout simplement les standards du marché : HSDPA pour profiter des débits 3G+ des opérateurs, appareil photo 5 mégapixels, baladeur MP3.

Ce dernier gère est d’ailleurs complet sur les deux appareils et gère notamment les listes de lecture. Le Bluetooth est présent également sur les deux modèles sans toutefois exploiter la norme AD2P pour la diffusion de musique sans fil.

Les fonctionnalités de type "smartphone" seront ici à utiliser avec parcimonie de par l’ergonomie des appareils. La consultation de son agenda ou la réception d’ e-mail, si elles sont possibles, relèvent tout simplement du parcours du combattant et ne permettent pas une utilisation quotidienne. À exploiter seulement pour dépanner, si on ne peut vraiment pas relever ses mails autrement. Il en est de même pour la navigation Internet peu ergonomique, car déformant tous les sites « classiques ». On préférera donc surfer sur des sites WAP adaptés aux mobiles.

5 mégapixels, pour quoi faire ?

Grand argument commercial de ces deux mobiles, en sus de leur capacité tactile, leur appareil photo de cinq mégapixels. Alléchant sur le papier, on espère ainsi égaler les performances d’un réel appareil photo compact d’entée de gamme.

Dans les faits il n’en est rien. Si le KF750 est bien plus performant que le U900 sur ce point précis, on est toujours très loin d’un appareil dédié. Ce n’est pas encore aujourd’hui qu’on pourra remplacer son compact par l’un de ces deux appareils. On est d’autant plus déçus que certains téléphones commencent sérieusement à se rapprocher d’une telle qualité, comme le Nokia N82 testé récemment dans nos colonnes.

Design en avant, mais finition en retrait

Ces deux mobiles évoluent dans un créneau très similaire. Ils sont avant tout deux accessoires de modes, présentés ainsi par leurs constructeurs. Ils se parent pour cela d’un atout indispensable, un design réussi (même si le U900 aurait gagné à être un peu moins épais que ses 12,9 mm).

On est par contre dubitatif quant à la finition du U900 au niveau du système de coulisse. Une fois refermé, celui-ci présente un jeu très important d’environ 2 mm qui ne rassure pas sur la solidité de l’ensemble. Pourtant, les constructeurs expliquent souvent que c’est grâce à ce jeu que le système est fiable, parant ainsi les chocs induits par la manipulation du clapet coulissant.

Sur ce point particulier, le LG n’a pas à rougir, bien au contraire, son assemblage est tout simplement parfait, il améliore encore un peu le niveau des Black Series dont il est le nouvel étendard après le Chocolate et le Shine. On comprend ainsi encore moins le choix de LG d’utiliser un plastique si bas de gamme pour habiller le haut de son appareil. Cette imitation cuir en plastique dur est digne des tableaux de bord de certaines voitures des années 80.

Pourquoi ne pas avoir employé le même plastique que sur le reste du téléphone ? Voilà un grand mystère qui fait tache au milieu du cache de la batterie en carbone ou de l’avant en verre traité antirayure.

Confort d'utilisation et ergonomie mitigés

Les Coréens n’ont jamais été réputés pour la conception de menus et de commandes ergonomiques. Nous craignions donc le pire surtout avec l’arrivée de touches tactiles, mais il faut reconnaître qu’une sensible amélioration est visible. Les menus sont plus clairs.

Le « retour de force » proposé lors de l’utilisation des boutons tactiles est aussi salutaire. Le principe est simple, lorsque l’une de ces commandes est activée, une légère vibration se fait sentir, confirmant ainsi à l’utilisateur son action.

En terme d’écoute, le KF750 est bien plus efficace que le U900. Le son délivré par son haut-parleur est plus clair et évolue plutôt dans les médiums. Le U900 est par contre clairement orienté vers les aigus, mais engendre du coup des chuintements à fort volume, là où le LG reste encore parfaitement intelligible. Victoire de ce dernier sur ce point.

Les fonctionnalités tactiles en vidéo

Des qualités partagées

Si vous cherchez le style, c’est clairement l’un de ses deux modèles qu’il vous faudra en ce moment. Étant donné la mise en avant commerciale prévue par les constructeurs, ils seront à n’en pas douter les deux « must have » de ces prochains mois.

Si l’on oublie l’argument tactile, galvaudé car pas appliqué entièrement sur les deux modèles, on obtient finalement deux téléphones tendance bien exécutés. Il faudra par contre se contenter seulement de fonctions basiques et ne pas s’attendre à être aussi polyvalent qu’avec les modèles tactiles phares du moment (iPhone et HTC en tête).

Si c’est le design qui prime sur tout le reste pour vous, c’est le LG qu’il vous faudra, plus compact et mieux fini que son compatriote. Si l’ergonomie reste importante à vos yeux, le U900 est alors mieux abouti sur ce point, notamment grâce à l’apport de son pavé tactile évolutif, mais pas révolutionnaire.

En bleu le KF750, en rouge le U900