Quel est le meilleur kit clavier/souris pour gamer ?

Les forces en présence

L'écran LCD du G15 refreshLa G9 de Logitech
Le duo de Logitech est considéré par de nombreux joueurs comme le meilleur sur le marché. La réputation du clavier G15, n’est plus à faire. Notons que pour ce comparatif nous avons utilisé la seconde version du clavier, dite « refresh ». Le G15 a bâti sa réputation sur des avantages indéniables, comme ses nombreuses touches programmables ( 18 (3 x 6) sur la version de notre test) mais aussi sur des fonctionnalités gadgets très appréciés de certains joueurs. Nous pensons, évidemment, à l’écran LCD du clavier dont l’utilité est pour le moins discutable. Et que dire de la G9, souris pour gamer par excellence ? Neuf boutons programmables, deux coques pour mieux appréhender sa prise en main et ajustable en poids… Sans compter les fonctionnalités plus poussées gérées par les pilotes SetPoint de Logitech. Il est, entre autres, possible de définir jusqu’à trois profils incluant différents degrés de sensibilité ou encore de designer des macros qu’il sera ensuite possible d’attacher à la touche se don choix.

Razer a de la suite dans les idées

Razer LycosaSur la planète « gamer », Razer à une place de choix. Le spécialiste des périphériques pour joueur a souvent eu les faveurs des intéressés dans les comparatifs. Cette fois-ci, le constructeur a choisi de mettre en avant des valeurs sures de son catalogue. Le clavier Lycosa et la souris Lachesis nous ont été proposés pour contester les Logitech et autres Microsoft. Lycosa est arrivé en cours d’année dernière. Sa mission était de proposer une alternative à l’autre clavier star de la marque : le Tarantula. En une année il s’est imposée comme un périphérique de choix avec son retro éclairage bleu réglable sur trois niveaux, ses touches antidérapantes qui divisent toujours autant, ses macros, ou encore ses 10 profils réglables dans les détails.

Lachesis : la souris qui fait débat

Lachesis est une souris à part qui a toujours vécu en marge de ses concurrents. Son design met peu en avant l’argument ergonomique, puisqu’elle tire son origine de l’ancienne Boomslang. C’est une souris dont la prise en main est plutôt basse, très confortable mais difficile à appréhender pour certains joueurs tant elle met la main en retrait. Lors de sa commercialisation, ses principaux arguments de vente (4000 dpi possibles et revêtement anti dérapant) avaient peu convaincu, relevant davantage du marketing que de l’intérêt réel. Qu’importe, la Lachesis a fait son chemin au point de devenir incontournable.