Sony Alpha 700 : la bonne surprise reflex

Un environnement complet

Comme souvent, Sony affiche clairement ses ambitions et se donne les moyens de les réaliser. Ses dirigeants savent en effet qu’il faut habituellement de nombreuses années à un nouveau venu pour s’imposer dans le club très fermé des fabricants de boîtiers réflex, notamment en raison de la nécessité de mettre en place un environnement répondant aux besoins d’un public particulièrement exigeant.

De vieux objectifs parfaitement compatibles

Un objectif 16-105mm sur l'Alpha 700Aujourd’hui, les derniers flashs Minolta sont ainsi totalement compatibles avec l’Alpha 700, et Sony a également conservé la bague du Dynax 7D, permettant la compatibilité avec la gamme d’objectifs de l’inventeur de l’autofocus dans les années 1980. En plus des nouveaux modèles conçus par Carl Zeiss ou Tamron (également propriété de la marque nippone), Sony dispose ainsi d’une gamme optique préexistante complète dont certains modèles sont d’excellente qualité. C’est le cas notamment de l’ex série professionnelle Minolta « G ».

Marque du sérieux et des ambitions de Sony, la connectivité de l’Alpha 700 est extrêmement complète. On y retrouve toutes les prises traditionnelles telles que la synchro-flash pour les amateurs de studio et la prise mini USB permettant le transfert des images vers un ordinateur. Plus inhabituelle, une prise HDMI permet le visionnage des images sur un téléviseur en définition full HD (1920x1080). Une télécommande, en général optionnelle, est livrée avec l’appareil. Cette dernière permet entre autres d’improviser des diaporamas lors du raccordement de l’appareil sur un téléviseur (ou un vidéoprojecteur) haute définition.

Fidèle à son habitude, Sony joue donc la carte de la compatibilité avec les autres technologies de la marque et celle du confort d’utilisation.