Test : le K850i, nouveau cador des Cybershots Sony Ericsson?

Le K850i battu par son ainé

Le K850i de Sony EricssonLes paris du K850i étaient risqués et tous n’ont pas été relevés. Si le design a évolué vers une ligne davantage tendance, le gain en épaisseur globale et en poids est un échec pour Sony Ericsson. Et que dire du défi proposé par une ergonomie complètement bouleversée ? Là aussi le résultat n’est pas à la hauteur des attentes fixées par un K810i très réussi.

Le K850i rattrapé par son univers multimédia

Malgré ses défauts, le dernier Cybershot est une réussite dans son ensemble. C’est en effet un appareil qui affiche un niveau égal, voire supérieur, à la concurrence sur bien des points tels que la qualité sonore ou l’autonomie. De plus, il offre tout un univers multimédia ludique et pertinent qui le classe parmi les réussites de cette fin d’année en matière de mobiles.

Sony Ericsson K850i
Plus une évolution qu’une révolution, le K850i n’égale pas les sommets atteints par le K810i. Les possesseurs du modèle précédent passeront sans doute leur chemin au vu du peu d’innovations apportés. Quant aux autres, ils y trouveront un mobile classieux qui remplit l’essentiel de ses fonctionnalités avec brio. C’est malgré tout un grand « dommage » qui clôt ce passage en revue.
  • Les plus
  • Les moins
    • Ses nombreuses fonctionnalités
    • La qualité de son APN
    • Son autonomie

    • Les lenteurs de l’interface
    • Gain en épaisseur et en poids

 

K850i sony ericsson

Comme prévu, le K850i accuse le coup en confort d’utilisation. La faute a une ergonomie manquée. L’autonomie est son principal atout.

 

sony ericsson k850i

Malgré quelques améliorations par rapport au K810i, le K850i de Sony Ericsson apparaît moins complet que son ainé dans sa globalité.