Idée reçue n°3 : éteindre la TV c'est bien, la mettre en veille c'est mal

Laisser un téléviseur en veille peut endommager ses composants

Consommation en veille d'une Freebox HD

Même non utilisés certains périphériques et appareils consomment tout de même.

Pour l’exemple d’une Freebox HD, on a un boîtier ADSL qui consomme 8 Wh, un module HD qui consomme 12,5 Wh en veille et deux prises CPL qui font 2 Wh chacune. Additionnées et évaluées sur une année, ces valeurs conduisent à une facture approchée de 24 € par an.

« Le rétroéclairage d’un téléviseur est le seul élément auquel est attribué une durée de vie. », explique Charles Lelong, chef produit TV Samsung. En fonctionnement, on compte 60 000 heures pour une TV LCD à néons et entre 80 000 et 100 000 heures pour les Plasma et les TV Led.

Aussi, le rétroéclairage n’étant pas sollicité lors de la veille d’un téléviseur, il n’y a pas d’usure. Par contre, c’est lors de l’allumage que le rétroéclairage est rudement mis à contribution, beaucoup plus que sur une sortie de veille.

D'où vient la mauvaise réputation du mode veille ?

La télévision n’y est pour rien dans la mauvaise réputation du mode veille. Ainsi, autant un téléviseur plat consomme peu en veille, autant les Box des FAI, scanners, imprimantes et autres appareils constamment en veille se permettent d’alourdir considérablement la facture d’électricité (voir encadré ci-contre).