Sony DSC-T200, l'appareil photo qui détecte les sourires

Le DSC-T200 fait la part belle au tactile

L'écran plat du T200Les écrans tactiles se multiplient comme des petits pains et c’est fort logiquement qu’ils intègrent l’univers de la photo numérique. L’un des points forts de ce T200, c’est bien évidemment son écran large de 3,5 pouces (soit une diagonale de 9 cm), pour 230 000 pixels au format 16/9.

L’intérêt d’une telle largeur, tient évidemment au fait qu’elle permet le contrôle de l’appareil d’un simple glissement de doigt. L’essentiel des fonctionnalités, la prise de photo à part, est accessible depuis l’écran tactile. Même l’autofocus peut être fait manuellement d’une simple pression digitale sur l’écran en direction du sujet concerné.

Photo en journée, réglage auto, DSC-T200Le mode macro du DSC-T200 à l'épreuve

Des fonctions à la pelle

La visée optique du DSC-T200 de SonyC’est par ce type de manipulation que nous accédons aux menus. De la même façon, on peut choisir la sensibilité ISO (jusqu’à 3 200), l’utilisation ou non du flash, le mode de photo désiré (du portrait à la macro), sans oublier les fonctions de retouche ou de personnalisation des images.

Au final, l’écran tactile s’adopte dès la première prise en main. Dès lors, il est impossible de s’en passer. Fort heureusement, mis à part une prédisposition naturelle pour les traces de doigts, il ne souffre d’aucun défaut majeur.