http://media.bestofmicro.com/T/K/564824/original/tablettes.jpg

Comparatif : quelles sont les meilleures tablettes ?

De la connectique et du réseau

Contrairement à un ordinateur, les tablettes disposent de peu de connecteurs. . La plupart ne disposent que d’un port microUSB (ou USB Type-C sur quelques-unes) et d’une prise minijack. le premier permet de recharger la tablette et transférer des données, l’autre accueille un casque ou autre système d’écoute.

Attention,  certains modèles utilisent des prises USB propriétaires. On se souvient ainsi de la Galaxy Tab 2 de Samsung ou plus récemment de la Slatebook x2 de HP. En effet, l’intérêt de l’homogénéisation des ports de charge est de pouvoir toujours trouver un câble idoine n’importe où. Avec un embout différent, il devient plus difficile d’utiliser sa tablette lorsqu’on a oublié son cordon.

Comme d’habitude, un trublion fait cavalier seul : Apple. Après sa prise dock, il est passé en 2012 à Lightning, uniquement compatible avec les appareils mobiles Apple. De son côté, , équipe le dock de sa tablette TF103C, d'un port propriétaire destiné à accélérer la charge de la batterie, mais celui-ci est doublé d’un port microUSB qui peut tout aussi bien recharger l'appareil.

Des tablettes connectées

Connectées, les tablettes disposent de plusieurs modules sans fil. Toutes sont Wi-Fi. Des disparités peuvent apparaître quant aux normes employées : a, b, g, n ou ac. Dans cet ordre, elles définissent la performance de la connexion que peut obtenir la tablette. Depuis 2014, on a droit à des tablettes haut de gamme équipées en Wi-Fi ac. Ce nouveau standard permet d’atteindre théoriquement un débit de 8 Gbits quand le Wi-Fi n n'autorise qu'un débit de 1 Gbits.

Le Bluetooth est également commun à la plupart des tablettes. Le NFC est, quant à lui, bien moins répandu. Aujourd’hui, une vingtaine de tablettes en sont équipées. On citera le Pixel C de Google ou l'iPad Pro d'Apple.

La Nexus 9 est NFC.La Nexus 9 est NFC.

Enfin, de plus en plus de tablettes sont proposées avec un emplacement pour carte SIM. Une option qui augmente le prix d'achat. Avec un forfait 3G ou 4G (en fonction de la compatibilité du modèle), l’utilisateur peut alors surfer depuis sa tablette en toute liberté. Apple a été le premier à intégrer une e-SIM dans une tablette, l’Ipad Air 2. Dénommée Apple SIM, cette carte inamovible, permet de s'abonner en toute simplicité aux offres data de différents opérateurs. Une solution alternative aux modèles dits "Cellular" est d’utiliser la connexion Data de son smartphone en la partageant avec la tablette. De quoi surfer plus confortablement sans payer plus.

Bilan : un microUSB et un minijack sont la norme. Le microHDMI est un plus, mais on trouve souvent des adaptateurs microUSB vers HDMI. Les modules réseaux intégrés aux tablettes, eux aussi, diffèrent peu. Wi-Fi et Bluetooth de base et du NFC ou de la 3G/4G en plus par moment. Chacun voit selon ses besoins. On fera simplement attention à la norme utilisée par le module Wi-Fi. Le débit en en 802.11 b est largement moindre  qu'en 802.11 n ou ac.

Notre choix connectique/connexion

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • mickypitt
    Merci pour ce comparatif !!! Pour moi l'iPad n'a pas d'équivalent pour le moment en terme de fluidité et de performances. Après c'est toujours le même problème/débat, on est dans un environnement fermé à coté de ce qui se fait sur Android.
    0