Les Tablettes Pro, ou comment allier sécurité et mobilité

En conclusion

Tablettes et sécurité d’entreprises ne sont donc pas deux concepts antagonistes. Mais que l’on opte pour une approche BYOD (basée sur une combinaison de solutions de MAM et MDM) ou pour une approche Windows (avec intégration naturelle aux sécurités existantes), il est essentiel de vérifier que les tablettes envisagées ont bien les capacités à mettre en œuvre les sécurités nécessaires, quitte à ajuster le niveau d’accès aux ressources de l’entreprise en fonction des modèles de tablettes.

Typiquement, on vérifiera, par exemple, que les tablettes disposent bien d’un chip TPM, d’un boot sécurisé, d’un lecteur de cartes à puces ou pourquoi pas d’un lecteur d’empreintes digitales.

On ne perdra pas non plus de vue que l’ultra mobilité des tablettes et leur connectivité WiFi induisent des risques parfois très spécifiques et nécessitent de vérifier que les processus que l’on a mis en œuvre y sont bien adaptés.

On veillera également à mettre en œuvre les nouveaux mécanismes de défense implantés dans Windows 8.1 et dans les dernières versions des systèmes concurrents qui, souvent, prennent en compte ces problématiques particulières.

Enfin, on n’oubliera pas un dernier aspect de la sécurité : la protection physique des tablettes. Dans certains environnements professionnels, il peut être essentiel de vérifier que le constructeur a bien prévu une accroche antivol et offre à son catalogue une protection supplémentaire contre les chocs et les poussières.

Découvrez les Tablettes Dell

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire