Des téléphones pour téléphoner

Nokia 1680 classic bien équipé

Nokia met très en avant son 1680 classic au sein des coffrets opérateurs. À

hors abonnement, il est d’autant plus intéressant pour un opérateur de le vendre à 1 euro.


C’est presque le plus léger de ce comparatif puisqu’il pèse seulement 72 grammes. Il passe ainsi presque inaperçu dans une poche. Tout comme le Motorola W180, son design est également plus travaillé que celui du Sony Ericsson. L’assemblage est encore une fois impeccable, les matériaux toujours un peu légers sans être non plus rédhibitoires.

Par contre, Nokia fait très fort au niveau des caractéristiques présentées par son 1680 classic. Son écran propose déjà une résolution de 128 x 160 pixels, il embarque aussi un appareil photo de 300 000 pixels, une connexion Edge et une possibilité, très basique, voire inutilisable, de surf Internet et de gestion des mails. Dommage par contre question autonomie, puisque le Nokia 1680 classic n’a tenu que 3 h 30 en communication, la moins bonne performance de ce comparatif.

Bien entendu, il sera difficile de faire autre chose des photos que de les regarder sur l’écran du téléphone tellement la qualité est médiocre, mais là n’est pas le but du 1680 classic. Seulement une manière d’illustrer ses appels avec la photo de son correspondant par exemple.