Interview avec Jean Louis Constanza : Évolution de Ten Mobile

Forfaits de Ten ou Ten forfait ?

Ten Mobile poster 2IDN : Mais finalement, l’offre GoTen à 19 € ne vient-elle pas pallier une espèce de trou qui existait entre tous vos forfaits ?

JLC : C’est une question un peu piège. On va réorganiser bientôt nos offres pour mieux cibler. GoTen est une offre pour tout le monde. Il n’y aura pas de meilleures offres et s’il y a de meilleures offres elles viendront aussi pour les anciens clients. Ce sera une règle qui, je l’espère, sera continue, mais je ne m’engage pas là-dessus. Aujourd’hui, GoTen vise les jeunes et les 20-40 ans. Bientôt on va avoir des offres plus spécifiquement pour les jeunes. Celle que l’on sort aujourd’hui incluant 120 SMS interchangeables avec les minutes de communication, s’appelle GoTen Plus, et c’est vraiment une offre pour les jeunes. On va de plus en plus viser les jeunes les 20-40 et les professionnels. On sort aussi aujourd’hui le mail pro et de nombreux téléphones Windows Mobile dans notre catalogue ainsi que des téléphones jeunes.

IDN : La première critique que Ten a reçue était que les prix des forfaits voix qui n’étaient pas vraiment moins chers que la concurrence, or c’est un argument important pour les jeunes. Est-ce que l’on peut attendre des baisses de prix à ce niveau-là ?

JLC : Lorsque l’on aura une baisse de prix, elle sera valide aussi pour les premiers clients. Pendant au moins les deux prochaines années, on ne laissera pas les clients plantés avec des offres plus chères. On va essayer de baisser les prix et aujourd’hui, le mail et Live Messenger passe de 6 à 5 €. On offre aussi une option Mail pro pour 15 €. Ainsi, prendre Messenger et les e-mails par-dessus le forfait voix devient indolore.

IDN : Le Mail et Messenger passent à 5 €, mais pas le WAP ? Pourquoi alors qu’ils utilisent tous les mêmes canaux

JLC : L’usage Internet est une offre très diffuse [qui peut demander énormément de kilo-octets]. Il n’y a pas d’applications spécifiques que l’on peut vendre. Ça sert un petit peu à tout le monde et ceux qui en ont énormément besoin sont une cible que l’on adressera par ailleurs. La réunion que nous avons eue aujourd’hui montre que ce serait plus avantageux d’avoir une offre plus spécifique pour ceux qui utilisent l’accès à Internet. La plupart des gens vont regarder Google une fois dans le mois et les pages jaunes l’autre fois et là le surf au kilo-octet comme on le fait aujourd’hui suffit largement. Par contre pour le mail et Windows Live Messenger, il faut que ce soit illimité. Sur les prix de la voix, on va bientôt faire des offres plus entrées de gamme et plus minimalistes.

IDN : Avez-vous pour but de titiller Virgin et son offre SMS illimitée ?

JLC : Il ne s’agit pas de titiller Virgin, mais on lance cette offre avec les 120 SMS et 30 minutes qui s’applique aussi sur le forfait 1 heure, mais ce n’est pas pour titiller Virgin. Notre client a Messenger sur son mobile, mais ses copains n’ont pas encore Live Messenger sur leur mobile, donc pour communiquer avec eux, il utilise les SMS. De plus, Virgin n’est pas du tout sur notre segment.