PS3 Slim : bonne affaire ou console au rabais ?

Un design assagi

Seconde remarque à la sortie de sa boite : son design et sa finition. Le look de la PlayStation 3 avait fait couler beaucoup d’encre à sa sortie en 2006. Nombreux étaient ceux qui le trouvaient complètement loupé. Il avait toutefois pour lui le mérite d’être original, mais surtout audacieux. Celui de la PS3 Slim est bien plus consensuel. Les arêtes ont disparu, les courbes sont moins prononcées, l’ensemble perd en anticonformisme ce qu’il gagne en classicisme.

La finition perd, quant à elle, le côté bling-bling de la première version. Exit le glossy tellement 2006 et bienvenue au plastique rugueux de la PS3 Slim. La ménagère sera contente de ne plus y déloger la poussière toutes les deux heures, mais l’amateur de chrome flamboyant pourra enlever ses lunettes de soleil, aucun risque d’être ébloui par cette nouvelle version. Détail intéressant que les puristes de la marque ne manqueront pas de remarquer, le logo Playstation est désormais monochrome. À la manière d’Apple qui épura le sien avant son renouveau à la fin des années 90, Sony voudrait-il également montrer avec cette modification qu’il entame un nouveau cycle ?