PS3 Slim : bonne affaire ou console au rabais ?

Elle doit sauver son concepteur du marasme global dans lequel il se trouve actuellement. Sony Computer Entertainment perd de l’argent (295 millions pour le second trimestre 2009) et a vendu moins de PlayStation 3 qu’à la même période l’année dernière (1,1 million contre 1,8 million).

La PS3 Slim entretien donc les grandes espérances de Sony. Elle est aussi l’aveu pour le Japonais que la conception et le positionnement très haut de gamme du premier modèle n’étaient commercialement pas judicieux. Les publicités télévisées désormais très explicites (on y voit le produit et son prix) en témoignent. Elles sont très éloignées de celles du lancement initial, complètement expérimentales et surtout incompréhensibles pour le grand public (un bel exemple ci-dessous).

Lecteur Blu-ray de luxe pour certains, console peu appréciée des gamers pour d’autres, la PlayStation 3 a vécu et disparaîtra de la gamme lors de son épuisement en stock. Proposée 100 euros moins chère (à 300 euros), la PS3 Slim parvient-elle à redorer le flambeau de la lignée PlayStation ?