Acer Liquid Zest Plus : faut-il craquer pour ce smartphone hyper endurant ?

>>> Comparatif : quels sont les meilleurs smartphones à moins de 200 €

Non pour son design bouffi

On comprend très bien que l’on est sur un smartphone d’entrée de gamme. Néanmoins, en devant retirer le dos du smartphone pour accéder aux trappes pour les deux cartes micro SIM et microSD, l’Acer Liquid Zest Plus donne l’impression de voyager dans le temps jusqu’en 2010. Il faut dire que le design du smartphone n’est pas des plus alléchant. Il est très épais avec une tranche de près d’un centimètre, contre 7,3 mm par exemple pour l’iPhone 6s Plus. On notera également que l’écran n’occupe que 69 % de la surface du smartphone, contre 67 % pour l’iPhone 6s Plus, par exemple, pourtant doté d’un bouton situé sous l’affichage.

Outre le dos détachable, l’Acer Liquid Zest Plus ne fait pas spécialement dans l’originalité en termes de boutons et on retrouve les principales touches et capteurs d’un smartphone classique. Sur la tranche de droite, on va ainsi retrouver les deux boutons de volume ainsi que celui de mis en veille, quand la sortie mini-jack se situe en haut de l’appareil et le port micro-USB est placé en dessous. On notera cependant qu’Acer a placé son haut-parleur au dos du téléphone, obligeant ainsi à poser son smartphone sur l'écran pour profiter de sa musique. Un choix de design qui ne s'avère pas des plus pratique pour regarder des vidéos par exemple.

Oui pour son autonomie de plus de 50 heures

Avec son impressionnante batterie de 5000 mAh, l’autonomie est incontestablement le point fort du Liquid Zest Plus. Il faut dire que la plupart des smartphones concurrents se content d’une batterie autour de 3000 mAh.

>>> Smartphones : quels sont les meilleurs modèles en autonomie ?

Dans les faits, en utilisant uniquement le smartphone d’Acer, nous avons réussi à tenir plus de deux jours sans le recharger une seule fois. Après 27 heures d’utilisation, le smartphone proposait encore 50 % de batterie. Autant dire qu’avec de telles performances, difficile de faire mieux. Seule une poignée d’appareils parviennent à une telle autonomie comme le récent Zenfone Max d’Asus, lui aussi doté d’une batterie de 5000 mAh.

Non pour son écran capricieux

Comme son nom l’indique, le Liquid Zest plus d’Acer est en fait une déclinaison grand format du Liquid Zest 4G présenté par le constructeur en février dernier à Barcelone. Alors que le modèle petit format intégrait un écran de 5 pouces pour une définition 720p, le Liquid Zest Plus conserve la même définition dans un format de 5,5 pouces. Bien évidemment, ce choix ne fait pas du bien à la résolution puisqu’on passe de 294 pixels par pouce (ppp) à 267 ppp. Bien évidemment, les pixels se font alors d’autant plus visibles.

Plus embêtant encore, l’écran tend clairement vers les jaunes et la balance des blancs n’est absolument pas optimisée. Alors que certains constructeurs comme Huawei proposent de modifier celle-ci dans les réglages de l’affichage, une telle option n’est pas proposée par Acer dans son smartphone. On se consolera en se disant que ce choix a au moins le mérite de ne pas fatiguer les yeux avec une lumière bleue en retrait. C’est toujours ça de pris…

Enfin, on regrettera un manque de réactivité de l’écran quant au tactile. Lorsque l’on souhaite passer d’une page à l’autre ou simplement glisser son doigt pour faire défiler une page, on est parfois frustré par les ralentissements du téléphone et le fait que les mouvements du doigt ne soient pas instantanément répercutés sur l’affichage du smartphone.

Non pour son manque de puissance

Avec son SoC MT6735 de Mediatek et son processeur quatre-cœurs cadencé à 1,3 GHz, on ne peut pas dire que le Liquid Zest Plus brille par sa puissance. Si le smartphone parvient à faire tourner quelques jeux pas particulièrement exigeants en puissance comme Candy Crush, Hearthstone ou Kingdom Rush, il aura bien plus de mal dès qu’il s’agira de faire tourner des jeux en 3D aux graphismes détaillés avec de nombreux éléments à l’écran.

Afin d’avoir une idée de la puissance du smartphone, nous l’avons fait passer à l’épreuve de deux benchmarks : Sling Shot ES 3.1 avec 3DMark pour la partie graphique, et Geekbench 4 pour la partie processeur. Dans le premier cas, le smartphone parvient à un score de 120, particulièrement faible. A titre de comparaison, le Honor 5C, commercialisé au même prix, réalise un score bien supérieur de 367. Pour Geekbench, l’Acer Liquid Zest Plus s’en sort un peu mieux avec un score multi-core de 1592, légèrement supérieur à celui du Galaxy S4 ou du Moto G3. Cependant, là encore, le smartphone se fait nettement dépasser par le Honor 5C et son résultat de 3916.


Sling Shot ES 3.1
Geekbench single-core
Geekbench multi-core
Acer Liquid Zest Plus
128
556
1577
Honor 5C
367
907
3916

Non parce que le Honor 5C est meilleur en quasi tous points

Malgré ses défauts, il ne faut pas oublier que l’Acer Liquid Zest est un smartphone d’entrée de gamme, commercialisé à moins de 200 euros. Il ne faut donc pas nécessairement en attendre des merveilles de puissance et il peut difficilement être comparé à des appareils aux tarifs deux à trois fois plus élevés.

>>> Retrouvez notre test du Honor 5C

Là où la comparaison peut cependant s’avérer judicieuse, c’est face au Honor 5C, lancé au début de l’été. Commercialisé au même tarif, le smartphone de la filiale de Huawei propose un design nettement plus alléchant avec un meilleur écran et une bonne réactivité. En comparaison, le Liquid Zest Plus n’a pour seul argument que l’autonomie. Pour les utilisateurs qui ne comptent pas se ruiner avec un smartphone et préfèrent opter pour un modèle pouvant fonctionner plusieurs jours durant sans recharge, le smartphone d’Acer peut donc être un très bon choix. Pour les autres, on conseillera cependant de se tourner vers le modèle d’Honor.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire