[Test Antivirus] Bitdefender Total Security 2016

6 raisons de faire confiance (ou pas) à Bitdefender Total Security 2016

Bitdefender Total Security est l’une des suites de référence du marché. Par l’efficacité de ses boucliers, sa richesse fonctionnelle et son rapport qualité/prix attractif, elle avait l’an dernier remporté notre comparatif des suites de sécurité 2015. Cette édition 2016 est, sans réelle surprise, dans la même lignée que l’édition précédente. L’impact sur les performances s'améliore, son arsenal défensif s’enrichit d’un anti-ransomware rassurant, et ses boucliers se renforcent notamment dans la lutte anti-phishing. Bref, Bitdefender demeure en 2016 un choix sûr et pertinent qui mérite votre confiance.

1 - Oui, pour sa simplicité d’utilisation

L’une des grandes forces de Bitdefender, c’est sa simplicité d’emploi. La technicité de ses protections et sa richesse fonctionnelle sont entièrement masquées par un écran d’accueil focalisé sur l’essentiel. La prise en main est immédiate et ceux qui veulent entrer plus en profondeur dans la configuration des modules découvriront des écrans complémentaires bien organisés et des paramétrages bien détaillés. Cette simplicité découle aussi des automatismes proposés via la fonction « auto-pilot », qui surveille le système et corrige les anomalies sans intervention de l’utilisateur.
Comme l’an dernier, la suite optimise son comportement en fonction des activités en cours : elle ajuste ainsi à la fois la sensibilité des protections, l’apparition des notifications et les paramètres de Windows à partir de profils prédéfinis (Travail, Jeu, Film, Standard, Préservation Batterie).

2 - Oui, pour son approche « protection du foyer »

Bitdefender a été le premier éditeur à proposer une console centrale sur le Web pour piloter à distance les protections de tous les appareils du foyer, qu’il s’agisse de PC, de Mac ou de tablettes et smartphones Android. Cette console a été totalement remaniée pour la version 2016. La mise en œuvre est bien plus conviviale et le processus de déploiement des protections sur les nouveaux appareils a été simplifié. Depuis cette interface, vous pouvez non seulement contrôler l’état des protections, mais également en affecter les réglages à distance et même déclencher des actions comme des scans ou des analyses de vulnérabilités.
Le contrôle parental est, lui aussi, intégré à ce portail. Vous définissez un profil pour votre enfant, puis vous le déployez sur chacun des appareils qu’il utilise. Le tableau de bord vous offre une vue des activités et vous permet de bloquer l’accès à des sites ou à des applications. Il propose également de géolocaliser votre enfant et de surveiller qui interagit avec lui sur le Web tout en contrôlant ses usages de Facebook. Tout ceci, que votre enfant utilise un PC, un Mac ou un terminal mobile Android. N’attendez toutefois pas de miracles du contrôle parental. Même si celui-ci s’est amélioré (notamment en interdisant l’accès Google/Yahoo tant que les filtrages ne sont pas actifs, Bing lui est systématiquement forcé en mode filtrage strict), il lui manque encore de l’intelligence embarquée qui masquerait les images choquantes provenant de sites qui lui sont inconnus et analyserait plus subtilement les mots recherchés. Néanmoins, le contrôle parental de Bitdefender, aussi imparfait soit-il, n’en demeure pas moins l’un des plus efficaces du marché, si ce n’est le plus efficace.

3 - Oui, pour l’efficacité de ses défenses

Côté arsenal défensif, la suite est vraiment bien équipée : pare-feu bidirectionnel, bouclier Web (qui fonctionne avec tous les navigateurs), un excellent anti-spam, une technologie de repérage des nouveaux malwares s’appuyant sur de l’intelligence artificielle, etc.
Bitdefender figure sur le podium des suites les plus efficaces dans tous les tests des laboratoires internationaux (AV-Tests, AVComparatives, Dennis Technology Labs, etc.) atteignant fréquemment les 100% de réussite. Nos propres tests, plus orientés vers les menaces ciblant les francophones, montrent que Bitdefender 2016 est toujours aussi réactif à l’apparition des nouvelles menaces et toujours aussi efficace à protéger le PC des codes malveillants encore inconnus. Toutefois, les défenses proactives semblent un peu plus tendres dans leurs réglages par défaut que l’an passé. Les utilisateurs qui prennent des risques auront probablement intérêt à monter le niveau du HIPS et du nouveau pare-feu bidirectionnel.
En revanche, Bitdefender fait un peu moins bien que Norton Security Deluxe et Kaspersky Total Security dans la lutte contre les Adwares (barres publicitaires) et autres Crapwares (faux outils et programmes publicitaires), lesquels sont installés à l'insu de l'utilisateur par certains outils gratuits du marché ou sites de téléchargement pourtant réputés. En revanche, son nouveau module de protection des données contre les « Ransomwares » s’est révélé très efficace.
Les défenses Web sont toujours aussi pertinentes et l’antiphising progresse notablement. L’an dernier, la suite échouait à bloquer nos sites factices en Français inconnus des bases Bitdefender. Cette année, la suite ne s’est réellement laissée piéger que par un seul site factice « Ameli ».

4 - Oui, pour son optimisation de vos PC

Il est un autre domaine où Bitdefender progresse avec son édition 2016. Son impact sur les performances du PC n’a jamais été aussi minime. La suite est rapide et n’impacte quasiment aucune opération. Seul le démarrage est sensiblement ralenti. L’occupation mémoire de la suite s’est également bien améliorée, même s’il n’est pas recommandé de l’installer sur de petits PC et tablettes Windows dotés de seulement 1 Go de RAM.
L’impact sur les performances est d’autant plus imperceptible que la suite veille à maintenir au top les performances du système. Elle intègre des fonctions d’optimisation en un clic qui nettoient les fichiers temporaires, la base de registres, et les cookies indésirables ainsi qu’un module qui analyse le démarrage et vous aide à l’optimiser en décalant, dans le temps, le lancement des modules les moins urgents. Ces optimisations restent relativement basiques, mais elles contribuent activement à garder un PC sain et véloce.

5 - Oui, pour sa richesse fonctionnelle

Complète, la suite l’est indubitablement. Si elle cherche à paraître minimaliste aux néophytes, elle offre aux utilisateurs avertis et experts des outils avancés. Le scanner de vulnérabilités repère les paramètres systèmes susceptibles de mettre en danger la sécurité de vos informations, signale les comptes mal protégés, et indique les logiciels et extensions qui ne sont pas à jour (en proposant des liens de mise à jour). Un gestionnaire de mots de passe synchronise vos identifiants entre tous vos appareils, mais se révèle en pratique plus exaspérant qu’utile en l’absence d’une vraie intégration avec les comptes Windows et Windows Hello (ce qui oblige à saisir le mot de passe associé à ce module à chaque ouverture de session). La fonction SafePay vous offre un navigateur ultra-sécurisé pour toutes vos opérations en ligne critiques comme la consultation des comptes bancaires ou les achats en ligne. Un coffre-fort virtuel permet de protéger l’accès à vos fichiers les plus confidentiels en les chiffrant. Enfin, une fonction Antivol fonctionne aussi bien sur les mobiles que sur les ordinateurs et tablettes. Elle permet de géolocaliser l’appareil (avec une fiabilité toute relative en cas de connexion ADSL), mais aussi de le verrouiller à distance et même d’en effacer le contenu à distance.
En revanche, on s’étonnera de la disparition de la fonction de sauvegarde « Safebox ». Si celle-ci n’est plus vraiment utile dans un univers où OneDrive est directement intégré à Windows 10 et où les alternatives Box/Dropbox/GDrive sont très populaires, on regrettera quand même que Bitdefender n’ait pas opté pour l’intégration d’un outil de sauvegarde à même d’exploiter ces espaces en ligne.

6 - Non, parce que la perfection n’est pas de ce monde

Bitdefender Total Security 2016 se montre au final peu impactant sur les performances, efficace dans la défense de vos appareils, administrable de façon centralisée, et d’une grande richesse fonctionnelle. Autant dire que vous pouvez lui faire confiance et que la suite demeure l’un des choix les plus judicieux du marché.
Elle peut cependant encore progresser notamment dans la lutte contre les adwares et crapwares, dans la gestion des mots de passe et dans sa capacité à protéger vos enfants contre les images choquantes et les sites inappropriés à leur âge. Cette année, la concurrence de Norton et Kaspersky se fait davantage sentir et Bitdefender 2016 se voit coiffer au poteau sur certains tests proactifs. Cependant, sa console de pilotage centralisée en ligne et sa richesse fonctionnelle demeurent des atouts forts face à la concurrence. Tout comme sa licence qui permet de protéger un nombre illimité d’appareils dans le foyer (seul le nombre d’utilisateurs est limité) et qui, dès lors, lui procure un très bon rapport qualité/prix.

Bitdefender Total Security 2016 : 59,95 € - 1 an/ 3 utilisateurs (nombre d’appareils illimité)
Bitdefender Total Security 2016 : 69,95 € - 1 an/ 5 utilisateurs
(nombre d’appareils illimité)

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire